Getty Images

Euro féminin : La France éliminée par l'Angleterre en quart de finale (0-1)

Une nouvelle fois, les Bleues ne verront pas les demies

Le 30/07/2017 à 22:36Mis à jour Le 31/07/2017 à 00:01

EURO FEMININ - Comme en 2009 et 2013, la France ne disputera pas les demies de la compétition. Les Bleues ont été éliminées par l'Angleterre en quart de finale dimanche soir, à Deventer (0-1). Un unique but de Jodie Taylor en seconde période (60e) a suffi à faire céder les coéquipières d'Amandine Henry, qui n'ont jamais vraiment réussi à se montrer à leur avantage sur le plan offensif.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le dernier carré résiste encore aux Françaises. Les Bleues ont échoué en quart de finale face à l'Angleterre (0-1), désormais grande favorite pour la victoire finale dans l'Euro féminin 2017. Longtemps cadenassée, la rencontre s'est débridée à la suite de l'ouverture du score de Jodie Taylor (60e). Dos au mur, les Tricolores ont alors commencé à se livrer un peu plus offensivement mais leur impuissance les a privées d'un miracle.

C'est une nouvelle déception immense pour l'équipe de France, privée de demi-finales dans un tournoi international depuis les JO de Londres en 2012. Mais c'est surtout un échec pour le sélectionneur Olivier Echouafni dont l'avenir est menacé en vue du cycle à venir vers le Mondial 2019 disputé en France.

Vidéo - Attentistes puis impuissantes, les Bleues ont laissé filer leur rêve

01:41

Taylor a encore frappé

Meilleure attaque (10 buts) de la phase de poules, l'Angleterre avait fait forte impression au point de pouvoir nourrir l'espoir de briser sa mauvaise série face aux Bleues : aucune victoire depuis 1974. La France devait donc éviter de subir et de tomber à nouveau dans la réaction pour espérer bousculer la défense adverse.

Dans les duels au sein de l'entrejeu, les Bleues ont certes été présentes, au point de pousser Jill Scott à une intervention à la limite de l'exclusion (33e). Néanmoins, à l'image d'une frappe trop croisée de Marie-Laure Délie (12e), l'imprécision dans les derniers gestes a longtemps empêché les Françaises d'inquiéter la gardienne anglaise Karen Bardsley.

Il faut dire que pour apprécier le premier tir cadré dans ce quart de finale, il aura fallu patienter jusqu'à l'heure de jeu. Et il n'était pas anodin car il s'agit de l'unique but de la rencontre signé Jodie Taylor (1-0, 60e). Lancée dans la profondeur, la meilleure buteuse de l'Euro (5 buts) a su croiser son tir en profitant d'une faute de main de Sarah Bouhaddi qui semblait, pourtant, avoir préalablement bien bouché son angle.

Vidéo - D'une frappe croisée parfaite, Taylor a donné l'avantage à l'Angleterre

01:05

La France trop maladroite dans le dernier geste

Le réveil n'a alors pas tardé chez les Françaises. Kadidiatou Diani a vu sa frappe sous la barre sauvée sur la ligne par la tête de Demi Stokes (63e). Puis, dans la foulée, Marie-Laure Délie a contraint Karen Bardsley a une parade malgré un angle fermé (64e). L'entrée d'Elodie Thomis a offert encore plus de percussion, mais la Lyonnaise n'a pas su convertir son rush en occasion de but franche (71e). Maladroites sur leurs coups de pied arrêtés, Claire Lavogez et Amandine Henry ont elles manqué l'opportunité de s'appuyer sur le seul registre dans lequel la France est parvenue à marquer dans ce tournoi.

Sereines, les Anglaises ont su gérer la pression française jusqu'au bout, malgré six minutes de temps additionnel consécutives à la sortie sur blessure de leur gardienne. Qualifiées héroïquement pour les quarts de finale, les Françaises ne méritaient pas d'aller plus loin dans ce tournoi. Elles manquent ici une occasion en or de mettre fin au règne de l'Allemagne, sextuple tenante du titre, et éliminée un peu plus tôt ce dimanche face au Danemark.

Vidéo - Abily : "Je n’ai pas réussi à remporter de titre, c’est ma plus grosse déception"

02:55
0
0