AFP

Barcelone bat le Rayo Vallecano 5-1 et le record de matches consécutifs sans défaite

Un triplé de Messi, 5 buts et un record : le Barça était encore très inspiré

Mis à jourLe 03/03/2016 à 23:47

Publiéle 03/03/2016 à 22:46

Mis à jourLe 03/03/2016 à 23:47

Publiéle 03/03/2016 à 22:46

Article de Damien Dorso

LIGA - Le Barça s'est imposé sur la pelouse du Rayo Vallecano, qui a fini à 9, en clôture de la 27e de journée (1-5), grâce notamment à un triplé de Lionel Messi. Les joueurs de Luis Enrique s'accaparent ainsi le record du nombre de matches consécutifs sans défaite toutes compétitions confondues pour une équipe espagnole (35).

Le Barça s'est offert une large victoire et un nouveau record d'invincibilité pour un club espagnol. Les Blaugrana sont allés corriger le Rayo Vallecano dans un match très ouvert et mouvementé en clôture de la 27e journée de Liga (1-5). Les partenaires de Leo Messi, qui a claqué un triplé, enchaînent ainsi un 35e match sans défaite toutes compétitions confondues et effacent des tablettes le Real Madrid de la saison 1988-1989. Ils confortent aussi leur place de leader du classement avec huit longueurs d'avance sur l'Atlético.

A la lutte pour le maintien et détenteur de la plus mauvaise défense de Liga, le Rayo ne présentait pas vraiment les armes pour tenir tête à l'ogre catalan. Les joueurs de Paco, grand ami de Luis Enrique, ont bien débuté la rencontre en pressant mais ils ont été plombés par une énorme bourde de leur portier Juan Carlos dont a tranquillement profité Ivan Rakitic pour ouvrir le score (0-1, 22e). Lionel Messi a doublé la mise à peine une minute plus tard sur une passe de Neymar et les Franjirrojos ont pris un sérieux coup sur la tête (0-2, 23e).

Messi se régale, Arda Turan se libère

Habitué à dominer au niveau de la possession de balle, le Rayo a voulu rester joueur tout en restant très fébrile en défense. Sa tâche est devenue encore un peu plus compliquée après l'expulsion de son défenseur central Diego Llorente pour un tacle dangereux sur Rakitic peu avant la pause. Elle est devenue impossible en seconde période quand Messi s'est montré opportuniste après un tir de Luis Suarez sur le poteau (0-3, 53e). Manucho a bien réduit le score d'une tête à bout portant (1-3, 57e) mais les attaquants barcelonais avaient déjà largement pris l'ascendant dans cette rencontre débridée.

L'arbitre M. Inaki Vicandi Garrido a même expulsé un second joueur du Rayo pour une faute sur Busquets et offert un penalty à Luis Suarez... qui l'a manqué (69e). Leo Messi, lui, était en grande forme et a signé un triplé avec son 19e but de la saison en championnat en ajustant le gardien adverse avec précision (1-4, 72e). Toutes compétitions confondues, l'Argentin a déjà marqué à 20 reprises depuis le début de l'année 2016.

Entré en jeu pour la dernière demi-heure, Arda Turan a clôt la marque d'une tête plongeante sur un centre parfait de Jérémy Mathieu et a ouvert son compteur-but sous le maillot blaugrana (1-5, 86e). Tout a souri au brillant Barça ce jeudi soir et sa série d'invincibilité pourrait bien se poursuivre contre Eibar dimanche prochain.

0 commentaire
Vous lisez :