AFP

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : "Si tout le monde était à mon niveau, nous serions premiers"

Ronaldo : "Si tout le monde était à mon niveau, nous serions premiers"

Mis à jourLe 27/02/2016 à 21:01

Publiéle 27/02/2016 à 19:43

Mis à jourLe 27/02/2016 à 21:01

Publiéle 27/02/2016 à 19:43

Article de Glenn Ceillier

LIGA - Cristiano Ronaldo s'est fendu d'une sortie hallucinante devant la presse après la défaite contre l'Atlético Madrid (0-1). Agacé d'être montré du doigt, le Portugais n'a pas hésité à remettre en question le niveau de certains de ses coéquipiers. Des déclarations qui vont laisser des traces et offrir à Zinédine Zidane l'occasion de montrer sa capacité à gérer les crises.

Cristiano Ronaldo va encore faire le buzz. Et ce n'est pas vraiment pour sa performance sur la pelouse lors de la défaite du Real Madrid contre l'Atlético Madrid (0-1). Mais devant les micros après la rencontre, CR7 a frappé fort comme le rapportent Marca ou encore As. Très fort même. Sa sortie va faire beaucoup de vagues. "Si tout le monde était à mon niveau, nous serions premiers", s’est permis de lancer la star du Real, quand un journaliste l'a interrogé sur son rendement. Ses coéquipiers avaient déjà de quoi apprécier. Mais il ne s'est pas arrêté là. Et pourtant, il avait déjà beaucoup donné.

Très agacé par la presse qui, selon lui, a tendance à se focaliser sur lui quand cela ne va pas au Real, Cristiano Ronaldo a enchaîné sur le même ton. "Tous les ans selon la presse, je suis dans la merde (sic). Mais les chiffres et les statistiques disent le contraire", a lâché le triple Ballon d'Or. Pire, il n'a pas hésité à citer des noms pour illustrer ses propos. "Je ne veux manquer de respect à personne, à aucun de mes coéquipiers. Moi, j'aime jouer avec Pepe, Karim (Benzema), Bale, Marcelo… Je ne veux pas dire que Jese, Lucas, Kovacic ne sont pas bons. Ils sont bons mais… "

Zidane va devoir gérer ça

Ce "mais" en dit long sur le fond de sa pensée. Et va faire jaser. Cette sortie risque même de faire beaucoup de bruit et semer le trouble dans le vestiaire de la Maison Blanche. L'atmosphère promet ainsi d'être pesante dans les prochains jours avec Jese, Lucas Vazquez ou encore Mateo Kovacic, tous sur le banc au coup d'envoi. Bouillant, Ronaldo a aussi profité de l’occasion pour lancer une nouvelle petite pique à Rafael Benitez et son staff en remettant en question la préparation : "Je ne sais pas si c'est lié à la mauvaise préparation mais on a beaucoup de blessures et cela nous porte préjudice".

Auteur de 22 buts en Liga cette saison et 12 en Ligue des champions, Cristiano Ronaldo n'avait, jusqu’à cette sortie devant la presse, pas montré son meilleur visage ce samedi. Contre l'Atlético Madrid, il n'a certes pas été le plus mauvais de l'attaque du Real. Mais il a signé une prestation loin des attentes. Et il est resté muet, comme à chaque fois qu'il a croisé l'Atlético ou le Barça cette saison. Mais visiblement, ça l'énerve qu'on le lui rappelle. Il place aussi Zinédine Zidane face à une situation délicate. Entre sa première défaite sur le banc du Real et cette sortie de sa star, le technicien français du Real va pouvoir montrer sa capacité à gérer ce genre de crise.

0 commentaire
Vous lisez :