Panoramic

Malgré une boulette et un rouge face à Bilbao, Raphaël Varane (Real Madrid) n'inquiète pas Zidane

Malgré une boulette et une expulsion face à Bilbao, Varane n'inquiète pas Zidane
Par AFP

Le 13/02/2016 à 20:05

LIGA - Après le succès du Real Madrid face à Bilbao (4-2) samedi, Zinédine Zidane n'a pas voulu accabler son défenseur central, Raphaël Varane. L'international tricolore a commis une erreur sur le premier but adverse avant d'être exclu en fin de match.

A quatre jours du huitièmes de finale aller de la Ligue des champions à Rome mercredi, Raphaël Varane doit oublier au plus vite sa prestation médiocre face à l'Athletic Bilbao (4-2) lors de la 24e journée de Liga samedi. Avec une boulette sur le premier but adverse et une expulsion en fin de match, le défenseur central international est passé au travers. Malgré cet après-midi sans, Varane a pu compter après la rencontre sur le soutien de son entraîneur, Zinédine Zidane, pas inquiet de son rendement.

Vidéo - Zidane : "Raphaël Varane, c'est l'avenir du Real Madrid"

00:34

L'ancien Lensois a mal débuté son match avec une grosse bourde qui a amené l'égalisation de l'Athletic, une passe en retrait qui a pris son gardien à contre-pied et permis au Basque Javi Eraso de marquer (10e, 1-1). Le Français, surnommé "Monsieur Propre" en Espagne pour ses prestations sans bavure depuis son arrivée au Real en 2011, a reçu son tout premier carton rouge en écopant de deux cartons jaunes évitables, à chaque fois pour avoir laissé traîner son coude sur un duel aérien avec Aduriz.

"Qu'il fasse une erreur, ça arrive"

"Ça ne m'inquiète pas", a tranché Zidane en conférence de presse. "C'est sûr qu'on va toujours lui demander plus, ce n'est plus le jeune joueur qui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il le sait, il est aguerri pour ça et il en a conscience", a souligné le technicien français. "Qu'il fasse une erreur, ça arrive. La seule chose que je veux voir d'un joueur qui fait une erreur, c'est de se dire qu'il y a un prochain ballon et qu'il faut bien faire sur celui-là."

Pour Zidane, l'expulsion du défenseur est d'ailleurs un peu sévère : "Je ne crois pas qu'elle soit juste. C'est vrai que je n'ai pas revu les images mais on m'a dit que c'était un saut normal et que le second carton jaune n'y était pas", a commenté le coach merengue, sans vouloir accabler le jeune international français. "Sur le premier but (de Bilbao), 'Rapha' essaye de jouer avec Keylor (Navas). Mais la prochaine fois, je lui dirai la même chose : c'est le football et cela peut arriver. Il faut rester tranquille", a conclu Zidane.

0
0