Panoramic

Ligue 1 : Angers s'impose largement contre Monaco (3-0) et revient à deux points de la 2e place

Angers régale et inflige une petite correction à Monaco

Le 30/01/2016 à 19:38

LIGUE 1 - Il n'y a pas eu de match entre Angers et Monaco. Les Angevins ont largement dominé une bien pâle équipe monégasque samedi après-midi (3-0). Avec de l'envie et de la détermination, les Angevins ont plié la rencontre grâce à un doublé de Ndoye (19e, 43e) et un but de Yattara. Un succès qui permet au promu de revenir, provisoirement, à la 3e place, à deux points de leur adversaire du soir.

Monaco tombe de très haut. Invaincu en Ligue 1 depuis neuf matches, et la défaite concédée sur la pelouse de Bordeaux le 8 novembre dernier (3-1), l'ASM a été balayé sur la pelouse d'Angers samedi après-midi (3-0). Toujours dauphins du Paris Saint-Germain au classement, les Monégasques sont désormais sous la menace directe de l'OGC Nice, qui pourra récupérer la 2e place en cas de succès sur la pelouse de Caen, dimanche (14h00).

Battu à deux reprises lors des deux dernières journées par Nice et le PSG, le SCO d'Angers reprend - de manière provisoire - la 3e place avec 37 points. Très solides et réalistes, les Angevins se sont reposés sur le doublé de Cheikh Ndoye (19e, 43e) pour se mettre à l'abri en première période. Mohamed Yattara a ajouté le troisième but dix minutes après la pause (55e). Et Monaco n'a jamais été en mesure de réduire l'écart.

Pourtant, les joueurs de Leonardo Jardim ont eu des opportunités. D'ouvrir le score d'abord lorsque Bernardo Silva s'est présenté seul face à Letellier avant de buter sur le gardien angevin (13e). D'égaliser ensuite, au cours d'un temps-fort de dix minutes en début de deuxième période qui a vu Wallace placer une tête au-dessus (47e) mais surtout Letellier réaliser deux grandes parades face à Helder Costa (48e) et Bakayoko (50e). Un manque de réalisme symbolique des difficultés offensives monégasques ce samedi après-midi. Que ce soit dans les transmissions, sur le plan collectif ou encore dans l'état d'esprit, Monaco n'a jamais été dans le coup au stade Jean-Bouin.

Le meilleur d'Angers ?

Privé il est vrai de Lemar et Toulalan, deux de ses meilleurs éléments cette saison, l'ASM n'a toutefois pas affiché les qualités d'un dauphin du PSG. Mais cette Ligue 1 est surprenante. Qui aurait pensé en début de saison qu'Angers serait dans le top 5 après 23 journées ? Et quelle personne, ayant vu le jeu développé par les Angevins en première partie de saison, aurait pu s'attendre au récital de cet après-midi ? Car il n'y a pas d'autre mot. Surtout en première période. Pour sa première titularisation à domicile depuis son arrivée, Mohamed Yattara s'est montré particulièrement intéressant. Remuant, il a beaucoup proposé et a considérablement donné un visage offensif à sa nouvelle équipe.

Comme souvent, le SCO a fait la différence sur coup de pied arrêté. Comme souvent, c'est N'Doye qui a marqué. Sur un corner bien frappé par Capelle, Subasic a repoussé une tête de Thomas sur Saïss dont la frappe du droit a été dévié par le Sénégalais juste devant le gardien croate (18e). Un but aussi brouillon que chanceux auquel le deuxième n'a rien à envier. Au départ, Sunu trouve le poteau mais le ballon revient sur Angoula dont le centre trouve au deuxième poteau la volée du gauche de Capelle. C'est dévié du talon par Yattara mais Subasic arrête le ballon sur la ligne. Mais N'Doye traîne et n'a plus qu'à le pousser au fond des filets (43e).

Double buteur, le Sénégalais est également impliqué sur le troisième but mais, cette fois, c'est lui qui manque sa reprise. Ce qui profite à Yattara (54e), buteur pour la première fois avec Angers depuis son arrivée. Oui, Angers est redevenu une équipe. Oui, Angers est à nouveau sur le podium. Et oui, il faudra bien compter sur eux dans la course à l'Europe.

0
0