Panoramic

OM - Quand Michel ironise sur Bielsa : "Cette année, l'entraîneur n'est pas aussi bon..."

Quand Michel ironise sur Bielsa : "Cette année, l'entraîneur n'est pas aussi bon..."

Le 12/01/2016 à 17:51

LIGUE 1 - Michel "n'est pas aussi bon" que son prédécesseur au poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa, un "entraîneur magnifique" a-t-il glissé avec le sourire. S'il a manié l'ironie, il a aussi rappelé que l'équipe de l’OM avait beaucoup évolué depuis la saison dernière.

Sous le feu des critiques depuis quelques jours, Michel a décidé de répondre. Entre humilité et ironie. Visiblement un peu agacé d'être régulièrement comparé à Marcelo Bielsa dont le Vélodrome a scandé le nom dimanche soir, le technicien espagnol a ainsi lancé : "Cette année tout a changé, l'entraîneur n'est pas aussi bon". Le tout avec un sourire qui en dit long. Ensuite, il s’est lancé dans une petite plaidoirie : "L'an dernier, l'objectif était la Ligue des champions et l'OM n'y est pas arrivé, avec une bonne équipe et un entraîneur magnifique".

Vidéo - Michel : "L'entraîneur de l'OM est moins bon que la saison dernière"

01:03

En mode défensif, Michel a d’ailleurs des arguments à avancer : l'objectif cette saison "est le même, et nous sommes à quatre points (de la 4e place, classement final de l'OM en 2014-15, ndlr), ce n'est pas tant que ça pour une équipe qui a perdu tant de points à domicile", a-t-il souligné. Il a aussi rappelé que l'effectif de l'OM a évolué durant l'intersaison. "On n'a pas la même équipe", enchaîne-t-il.

" Cette année est peut-être une année de transition. "

Avec les départs de Giannelli Imbula, Florian Thauvin, Dimitri Payet ou encore Jérémy Morel, André Ayew et André-Pierre Gignac, Marseille a perdu de nombreux cadres l'été dernier. Et pour Michel, "cette année est peut-être une année de transition. Il faut que l’on redonne confiance aux joueurs. Beaucoup de joueurs titulaires ne jouaient pas l’année dernière. C’est un processus, il faut du temps de travail", plaide-t-il.

Ses supporters vont-ils entendre son discours alors que sa patte sur le jeu marseillais tarde à se voir ? Ce n'est pas sûr. Il le reconnait d'ailleurs : "Entrainer l'OM était un défi avant d'arriver, c'est une des tâches les plus difficiles que j'ai eu à accomplir dans ma carrière". Et succéder à Bielsa qui avait pris une place importante dans le cœur de nombreux fans marseillais ne l’aide pas.

0
0