AFP

Nantes et Monaco dos à dos (0-0)

Monaco a résisté à la furia des Canaris

Le 28/02/2016 à 16:26

LIGUE 1 – Monaco reste le mieux placé dans la course à la deuxième place. Malmenés par Nantes, les Monégasques se sont accrochés pour obtenir le match nul à La Beaujoire (0-0) et prendre neuf points d'avance sur Nice, troisième. Les Canaris, encore très fringants, pourront cependant regretter d'avoir manqué l'occasion de grimper sur le podium.

Monaco s'en contentera largement. Bousculés pour Nantes, notamment en première période, les Monégasques ont pu compter sur un excellent Danijel Subasic pour prendre un point à La Beaujoire dimanche, lors de la 28e journée de Ligue 1 (0-0). Une bon point même, puisqu'il permet à l'ASM, deuxième au classement, de prendre neuf longueurs d'avance sur son premier poursuivant, Nice, battu vendredi par Bastia (0-2). Les Canaris, eux, manquent l'occasion de monter sur le podium mais reviennent à un point des Aiglons, avec un match de plus à disputer.

L'équipe de Michel Der Zakarian n'a pas grand-chose à regretter, sinon d'être tombée sur un Subasic impérial. Le portier croate a permis à Monaco de résister au plus fort de la domination nantaise, dans la première demi-heure de jeu, en s'interposant successivement devant Alejandro Bedoya (5e), Oswaldo Vizcarrondo (5e), Kolbeinn Sightorsson (9e, 16e) et Emiliano Sala (26e). Malgré une supériorité collective et des enchaînements de qualité, Nantes n'a pas été capable de faire fructifier ce long temps fort.

Carrillo manque le hold-up

Et comme souvent avec Monaco, la sanction n'a pas été loin de tomber en contre. Guido Carrillo, qui avait déjà fait passer un petit frisson dans les tribunes nantaises en contrant un dégagement de Rémy Riou (7e), a ensuite eu l'occasion de crucifier les Canaris après avoir volé un ballon à Lorik Cana. Mais l'attaquant argentin a perdu son duel face à Rémy Riou, bien sorti (50e). Avec un tir dévié en corner du jeune Kylian Mbappé (21e), qui fêtait sa première titularisation en Ligue 1, c'est tout ce que l'ASM a montré en attaque sur l'ensemble du match.

Mais Nantes n'a pas su profiter du manque d'inspiration des Monégasques. Les Canaris n'ont pas su cadrer leurs tentatives en seconde période (56e, 77e), et ont vu un but justement refusé à Bedoya pour une position de hors-jeu (71e). Il manquait un petit quelque chose aux hommes de Der Zakarian pour grimper sur le podium de la Ligue 1. Et avec ce nul de Monaco, il ne manque plus grand-chose au PSG pour aller chercher son sixième titre de champion de France.

0
0