AFP

PSG - Blanc : "c'était la décision la plus adaptée" pour Aurier

Blanc sur Aurier : "C'était la décision la plus adaptée"
Par AFP

Mis à jourLe 27/02/2016 à 17:30

Publiéle 27/02/2016 à 15:10

Mis à jourLe 27/02/2016 à 17:30

Publiéle 27/02/2016 à 15:10

Article de AFP

LIGUE 1 - L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a jugé que c'était la "décision la plus adaptée à la situation" après la mise à disposition de l'équipe réserve jusqu'au 20 mars de Serge Aurier, en guise de punition après son fameux dérapage sur les réseaux sociaux.

Laurent Blanc n'y a évidemment pas coupé. Au lendemain de l'annonce de la mise à la disposition de l'équipe réserve de Serge Aurier, l'entraîneur parisien a été invité à commenter la sanction de son latéral en conférence de presse, à la veille du déplacement à Lyon. "C'est un cas difficile, a jugé l'entraîneur parisien. Il y a une difficulté supplémentaire, c'est être en accord avec les lois du travail. La décision prise est la plus adaptée à la situation. Tout le monde a dû être consulté. C'est un sujet qui concerne le club et c'était au club de donner sa décision. Je la partage".

Est-ce que Aurier réintégrera automatiquement le groupe professionnel dès la fin de sa sanction ? Blanc est resté évasif: "Je vous répondrai à cette date-là". Mais au cours de la conférence de presse, Blanc a abordé l'affaire indirectement sur un ton très détendu, preuve que la polémique s'est dégonflée. Quand Blanc a évoqué les deux jours de repos accordés à ses joueurs la semaine écoulée, il a lancé: "On peut les suivre sur les réseaux sociaux, savoir où ils sont. De temps en temps, les réseaux sociaux, c'est très bien... Pour les localiser, j'entends (sourire)".

Le PSG avait annoncé vendredi dans un communiqué vouloir "préserver le groupe professionnel de tout trouble potentiel" et avait donc décidé "de mettre Serge Aurier à la disposition du groupe d'entraînement de l'équipe du club évoluant en CFA à compter du lundi 29 février et jusqu'au dimanche 20 mars inclus". Le joueur âgé de 23 ans était mis à pied à titre conservatoire depuis le dimanche 14 février pour avoir notamment qualifié son entraîneur Laurent Blanc de "fiotte", lors d'une séance de questions-réponses en direct avec des internautes dans la nuit précédente.

0 commentaire
Vous lisez :