AFP

Deux mois après leur arrivée, qu'apportent les sept recrues hivernales du LOSC ?

Deux mois après leur arrivée, qu'apportent les sept recrues hivernales du LOSC ?

Le 06/04/2017 à 23:10Mis à jour Le 07/04/2017 à 20:40

LIGUE 1 - Le LOSC reçoit l'OGC Nice ce vendredi soir, en ouverture de la 32e journée. L'occasion de prendre des nouvelles des sept joueurs ayant rejoint le projet de Gérard Lopez lors du dernier jour du mercato hivernal.

Il fallait le vivre. Chaque heure, ou presque, un nouveau communiqué officiel du LOSC. Le 31 janvier dernier, après avoir reçu le feu vert de la DNCG, le nouveau propriétaire des Dogues Gérard Lopez officialisait tour à tour sept renforts dans les derniers moments du mercato d'hiver. Soixante-six jours plus tard, que deviennent toutes ces recrues, qui ont rapidement connu un changement d'entraîneur et travailleront dans quelques mois avec un certain Marcelo Bielsa ? Éléments de réponse.

Xeka, la bonne pioche

Si vous n'êtes pas un fin connaisseur du championnat portugais, vous n'aviez sans doute jamais entendu parler de Xeka avant son arrivée au LOSC. Débarqué en provenance de Braga, avec qui il venait de réaliser une première partie de saison aboutie, le milieu de terrain relayeur portugais de 22 ans est la recrue hivernale qui a le plus joué depuis le 31 janvier. Dix matches au total (sur 11), dont huit en Ligue 1 pour autant de titularisations. Sans aucune contestation possible, la meilleure recrue lilloise de l'hiver. Un joueur prêté avec une option d'achat estimée à 2,5 millions d'euros qui aurait déjà été levée selon Canal +. Information plus ou moins confirmée par le joueur, qui se projette déjà sur la saison prochaine des Dogues : "Bielsa ? C'est une opportunité pour moi de progresser à ses côtés. J'ai très envie de prouver mes qualités au futur coach du LOSC", a-t-il confié en conférence presse avant de défier Nice.

El Ghazi peut mieux faire

La recrue star de l'hiver à Lille, c'est lui. Acheté pour 7 millions d'euros, Awnar El Ghazi (21 ans) a signé un bail de quatre ans et demi et est considéré comme un grand espoir du football néerlandais malgré plusieurs mois difficiles à l'Ajax Amsterdam avant son transfert dans le Nord. Deuxième recrue la plus utilisée au LOSC, l'attaquant batave a disputé neuf rencontres (sur 11) pour sept titularisations et deux buts. Décevant lors de ses premières sorties, El Ghazi a perdu sa place ces dernières semaines, Passi lui préférant Eder en pointe, Rony Lopes et De Préville sur les côtés. Relancé en Coupe de France face à Monaco cette semaine, il a inscrit un superbe coup franc. Bon pour la confiance, mais sans doute insuffisant pour gagner celle de Passi, bien décidé à s'appuyer sur des joueurs plus réguliers pour la mission qui lui a été confiée avant l'arrivée de Bielsa : maintenir le club en Ligue 1.

Vidéo - El Ghazi a redonné (un peu) le sourire au LOSC d'un maître coup franc

00:36

Junior Alonso commence à s'imposer

Arrivé lui aussi à Lille pour quatre ans et demi avec une solide expérience en première division paraguayenne, un statut d'international et une réputation de défenseur dur sur l'homme, Junior Alonso (24 ans) commence à faire son trou. Titularisé à cinq reprises depuis la prise de fonction de Franck Passi, Junior Alonso a profité de la blessure de Marko Basa à Nancy pour débuter contre Marseille, Bastia et Monaco. Adama Soumaoro s'étant blessé au tendon d'Achille face aux Monégasques en Coupe de France, Junior Alonso devrait finir la saison dans la peau d'un titulaire et monter en régime.

Les déceptions Kishna et Bahlouli

Ancien grand espoir du football néerlandais lui aussi, Ricardo Kishna (22 ans) espérait se relancer à Lille après dix-huit mois à cirer le banc de la Lazio. Lancé dans le grand bain au Parc des Princes (sa seule titularisation lilloise en Ligue 1 à ce jour) en février dernier, Kishna a déçu et rapidement perdu sa place. Relancé face à Monaco, il s'est distingué par un missile sur la barre... Insuffisant pour un joueur qui reste encore jeune mais n'est pas assuré de prolonger l'aventure au LOSC la saison prochaine puisqu'il est seulement prêté avec option d'achat.

En situation d'échec depuis deux ans, Farès Bahlouli n'a pas convaincu non plus depuis son arrivé à Lille, où il n'a disputé que 205 petites minutes pour le moment. Recruté cet hiver à Monaco pour trois ans et demi, l'ancien Lyonnais n'a pas gagné sa place à l'entraînement et attend sans doute avec impatience l'arrivée de Marcelo Bielsa pour inverser la tendance et enfin lancer une carrière qui peine à décoller.

Il faudra attendre pour Zeka et Gabriel

Deux autres joueurs ont rejoint le projet lillois cet hiver : Agim Zeka, un milieu offensif albanais de 18 ans et Gabriel, un défenseur brésilien gaucher de 19 ans. Recruté pour évoluer dans un premier temps avec la réserve, le premier a fait trois apparitions en CFA et n'aura sans doute pas sa chance d'ici la fin de saison. Arrivé qu'à la mi-février, après avoir disputé une compétition avec le Brésil U20, Gabriel n'a pas non plus joué le moindre match en équipe première, mais a débuté avec la réserve le 11 mars dernier. Les deux sont jeunes et il est donc encore trop tôt pour les juger.

0
0