Getty Images

La rumeur Neymar au PSG fait son retour (et on y croit toujours aussi peu)

La rumeur Neymar au PSG fait son retour (et on y croit toujours aussi peu)

Le 17/07/2017 à 18:40Mis à jour Le 17/07/2017 à 19:53

TRANSFERTS - Comme à toutes les périodes de transferts, les médias espagnols se font l'écho ce lundi d'un intérêt du Paris Saint-Germain pour Neymar. L'ailier du FC Barcelone songerait à quitter le FC Barcelone et verrait d'un bon oeil un transfert au PSG. Une histoire déjà entendue, qui profite à l'entourage du joueur dans l'optique d'une revalorisation salariale.

Ça s'en va et ça revient, c'est fait de tout petits riens… Et pourtant, comme dans la chanson populaire de Claude François, ça revient et ça se retient. Ce lundi, la presse espagnole a remis au goût du jour un des serpents de mer les plus prisés du mercato : l'arrivée fantasmée de Neymar au Paris Saint-Germain.

Cette fois, c'est le quotidien Sport qui a dégainé le premier, en fin de matinée : "Neymar se sent mal au Barça." Il n'en fallait pas plus pour que les autres médias espagnols embrayent. Et notamment les madrilènes. 15h09, As : "Neymar est en contact avec le PSG, son père va rencontrer Al-Khelaïfi." 15h29, Marca : "Nous pouvons confirmer que des discussions sont en cours et que le PSG est prêt à passer à l'action." Puis les émissions spécialisées, nombreuses en Espagne.

Voilà donc l'énième épisode de la saga Neymar au PSG. On écrit "énième" parce qu'en regardant dans nos archives, on a été presque incapable de les dénombrer. Petit florilège de nos articles à ce sujet depuis l'éclosion du Brésilien, encore à Santos aux prémices de la rumeur.

Marco Verratti (PSG) face à Neymar (Barcelone)

Marco Verratti (PSG) face à Neymar (Barcelone)AFP

Pour ce nouvel épisode estampillé "juillet 2017", les scénaristes ont, comme dans toute série qui se respecte, un peu complexifié l'intrigue. Place, cette fois, à de nouveaux arguments. D'abord, Neymar a vu son ami Dani Alves rejoindre Paris cet été et ça serait de nature à le convaincre. Ensuite, le Barça pourrait lâcher son Brésilien si, en échange, le PSG laissait filer Verratti, sa grande priorité de l'été. Et puis, il y a cette phrase de Neymar, lâchée début juillet et qui a tant fait parler de l'autre côté des Pyrénées.

" Qui peut bien savoir ce qu'il se passera demain ? Aujourd'hui, je suis très heureux ici. Mais tout peut se passer, qui sait ?"

Le tout sans oublier les arguments les plus anciens. Neymar se sentirait mal au Barça, dans l'ombre de Messi ; il aimerait découvrir un nouveau challenge ; il serait sensible à l'idée de devenir le joueur le mieux payé du monde à Paris ; un transfert au PSG lui offrirait plus de chances dans la course au Ballon d'Or. La presse espagnole veut donc croire que les voyants sont au vert pour que se concrétise enfin ce transfert potentiellement énorme.

Le Barça réagit (et n'y croit pas non plus)

Pour le PSG, ça aurait du sens. Depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic, le PSG n'a pas de star XXL dans son effectif et le Brésilien serait une tête de gondole parfaite pour la nouvelle étape de son projet. Sans oublier que Paris cherche à se renforcer dans le secteur offensif et qu'il s'apprête à essuyer un échec dans le dossier Mbappé. Sauf que… Il manque un voyant, et non des moindres : le Barça n'est absolument pas vendeur.

Preuve que l'affaire est tout de même prise au sérieux en Catalogne, le secrétaire technique du club a réagi à la rumeur en conférence de presse lundi après-midi. "Nous n'imaginons pas le club sans Neymar, a évacué Robert Fernandez. Personne ne payera sa clause." Celle-ci est estimée à 220 millions d'euros par les médias espagnols. Soit plus du double du transfert le plus cher de l'histoire, celui du Français Paul Pogba à Manchester United. Une folie financière qui ferait entrer le PSG dans l'histoire, en plus de le placer dans le viseur de l'UEFA en raison du fair-play financier.

Reste à démêler le vrai du faux dans ce feuilleton. Ce qui paraît incontestable, c'est que le PSG s'intéresse à Neymar. "On a essayé de le faire venir, tout le monde le sait", a d'ailleurs confirmé l'ancien directeur sportif du club, Olivier Létang, à L'Equipe vendredi. Mais voir le joueur quitter le Barça relève, pour l'instant, du grand fantasme. En revanche, ces fuites profitent incontestablement à l'agent du joueur, qui y verra un moyen de mettre la pression au Barça pour une nouvelle revalorisation salariale. Avec quelques millions en plus, peut-être que Neymar se sentira de nouveau "à l'aise" en Catalogne…

0
0