AFP

Avant Barça-Arsenal - Giroud dans le brouillard ? Pas de panique, il en a vu d'autres

Giroud dans le brouillard ? Pas de panique, il en a vu d'autres

Le 15/03/2016 à 17:34

LIGUE DES CHAMPIONS - Olivier Giroud traverse une période délicate avec Arsenal. En panne de but, il a même perdu sa place de titulaire au profit de Danny Welbeck. Mais l'international français a déjà connu pareille situation à Londres. Et il s'en est toujours relevé.

Un coup oui, un coup non. Avec Olivier Giroud, c'est tout blanc ou tout noir. Et en 2016, c'est l'obscurité complète. Depuis le 17 janvier, l'avant-centre d'Arsenal n'a inscrit que deux petits buts en 13 rencontres, un doublé sur la pelouse de Hull City (0-4), pensionnaire de Championship, en Cup. C'est peu. Mais ce n'est pas la première fois que l’ancien buteur de Montpellier traverse une telle période de vaches maigres depuis son arrivée à Londres. C'est même sa marque de fabrique. Voici d'autres exemples :

  • Saison 2014/2015 : 0 but marqué lors de ses sept derniers matches de la saison en Premier League.
  • Saison 2013/14 : 0 but marqué en sept matches entre le 26 novembre et le 29 décembre.
  • Saison 2012/2013 : 3 buts lors de ses 14 derniers matches de la saison toutes compétitions confondues.
  • Saison 2012/2013 : 3 buts lors de ses 15 premiers matches à son arrivée avec Arsenal.

Et Wenger de dresser ce constat limpide la semaine dernière :

" Pour un buteur, c'est toujours cyclique. Spécialement pour Giroud. Cette saison, il a marqué but sur but avant de ne plus trouver le chemin des filets."

Welbeck lui fait de l'ombre

A chaque coup de pompe, le même débat : Giroud a-t-il les épaules assez larges pour occuper seul la pointe d'une équipe comme Arsenal ? En Angleterre, nombreux sont ceux qui rejoignent l’avis de Thiery Henry : "Il fait le boulot mais vous ne pouvez pas remporter le titre (avec lui)", avait confié la légende de Highbury en avril dernier.

Face à Tottenham, le 5 mars dernier, Giroud a perdu sa place de titulaire, ne disputant que le dernier quart d'heure. Le retour de blessure de Danny Welbeck offre au Français un concurrent coriace, d'autant que les supporters des Gunners semblent avoir pris fait et cause pour l'international anglais. Ils reprochent à Giroud son incapacité à être décisif dans les moments cruciaux de la saison, lui qui n'a inscrit que deux buts en 8 matches face à des équipes du top 6 de Premier League.

Welbeck et Lamela lors de Tottenham-Arsenal

Welbeck et Lamela lors de Tottenham-ArsenalEurosport

La même situation qu'à l'automne dernier

Mais Giroud en a vu d'autres. A l'automne dernier, il avait déjà fait un tour par la case banc de touche, laissant les clés de l'attaque à Theo Walcott. Giroud restait, déjà, sur une série inquiétante de 2 buts lors de ses 9 premiers matches de la saison mais il en avait enchainés 7 lors des 9 suivants. Un retour en forme qui avait rapidement convaincu Wenger de faire à nouveau confiance au Français.

Giroud n'est pas homme à baisser les bras. A chacune de ses périodes de tourments ont succédé des séries convaincantes qui ont éteint, pour un temps au moins, les débats sur son efficacité. Le 8e de finale retour de Ligue des champions au Camp Nou est une occasion idéale de se remettre dans le droit chemin si Wenger lui offre du temps de jeu. A l'aller (0-2), Giroud avait raté une tripotée d'occasions franches et était sorti sous les sifflets de l'Emirates Stadium.

Olivier attaquant d'Arsenal, face à Watford en mars 2016

Olivier attaquant d'Arsenal, face à Watford en mars 2016AFP

0
0