AFP

Ligue des champions : Wolfsburg bat La Gantoise (2-3) mais regrettera sa fin de match

Wolfsburg avait un pied et demi en quarts... avant le réveil de La Gantoise

Mis à jourLe 17/02/2016 à 23:57

Publiéle 17/02/2016 à 22:43

Mis à jourLe 17/02/2016 à 23:57

Publiéle 17/02/2016 à 22:43

LIGUE DES CHAMPIONS - Wolfsburg a bien négocié sa première sortie en 8e de finale de la C1. Les Allemands sont allés s'imposer sur la pelouse de La Gantoise (2-3) mercredi, notamment grâce à un doublé de Draxler. Mais ils pourront regretter dix dernières minutes lors desquelles les Belges ont réduit par deux fois la marque (Kums 80e, Coulibaly 89e), et maintenu un peu d'espoir pour le retour.

Avec 26 millions d'euros de budget, La Gantoise n'aurait jamais pu s'offrir Julian Draxler en août dernier dans les dernières heures du mercato. Le champion du monde allemand a été acheté 36 millions d'euros par Wolfsburg pour pallier le départ de Kevin De Bruyne. En inscrivant deux buts splendides (44e et 54e) sur le terrain du champion de Belgique (2-3) mercredi, Draxler a fait la différence dans ce huitième de finale aller de la Ligue des champions, qui était une grande première pour les deux clubs.

Kruse a ajouté un troisième but à l'heure de jeu (60e) pour les Loups et l'affaire semblait entendue. Mais La Gantoise a du coeur. Et les joueurs belges ont réussi à refaire les deux tiers de leur retard pour rester en vie avant de se rendre en Allemagne le 8 mars prochain, avec des chances de qualification minces, mais pas nulles. Le capitaine Kums a montré la voie (80e), avant la tête victorieuse de Coulibaly (89e).

Les joueurs d'Hein Vanhaezebrouck avaient pourtant toutes les raisons d'aborder ce grand rendez-vous européen avec le plein de confiance. Ils restaient sur sept victoires consécutives à domicile. Leur série positive a été stoppée nette. Contrairement à Wolfsburg privé de cinq titulaires (Guilavogui, Dost, Caligiuri, Benaglio blessés, Naldo suspendu), les Belges ont aligné leur équipe type mais ils ont eu toutes les peines du monde à prendre la mesure de l'événement en multipliant les approximations techniques.

Kums, le capitaine, sonne la révolte

Les spectateurs de la Ghelamco Arena ont finalement été sortis de leur ennui par les éclairs de génie de Draxler. L'ailier gauche allemand a pris les choses en main avec un premier but amorcé par un dribble déroutant côté gauche avant une accélération et frappe enveloppée imparable (0-1, 44e). Et que dire du deuxième alors qu'il n'avait plus marqué à l'extérieur depuis deux ans ! Mitrovic, le défenseur de Gand, s'en souviendra longtemps... Victime d'un petit pont de Draxler, il a vu ensuite l'ancien joueur de Schalke 04 piquer son ballon subtilement pour tromper Sels (0-2, 54e). Kruse a ajouté un troisième but dans la foulée (0-3, 60e) avant de trouver le poteau (62e).

A ce moment-là de la rencontre, La Gantoise aurait pu dire quasiment adieu aux quarts de finale de la Ligue des champions. Tombeur de Lyon et de Valence lors de la phase de poules, le champion de Belgique a enfin montré son vrai visage dans le dernier quart d'heure. Kums, meilleur joueur de la Jupiler League en 2015, a sonné la révolte (1-3, 80e).

Casteels a eu beau s'interposer devant Dejaegere (83e et 84e), la doublure de Benaglio dans les buts des Loups a fini par s'incliner une deuxième fois sur une tête de Coulibaly (2-3, 89e). Les Belges ont fait vibrer leurs supporters mais les statistiques restent cruelles. Malgré sa fin de match canon, La Gantoise n'a plus que 3,1% de chance de rejoindre le top 8 de la C1 dans trois semaines.

0 commentaire
Vous lisez :