Panoramic

ManU - ASSE (3-0), l'antisèche : Les Verts avaient les bons ingrédients mais pas la bonne recette

L'antisèche : Les Verts avaient les bons ingrédients mais pas la bonne recette

Le 17/02/2017 à 01:35

LIGUE EUROPA - Saint-Etienne a tenu tête à Manchester United dans le jeu mais quitte Old Trafford avec une lourde défaite marquée de l'empreinte de Zlatan Ibrahimovic (3-0). Le Suédois a signé un triplé tandis que les Verts ont affiché des limites offensives rédhibitoires à ce niveau. Notre antisèche.

Le jeu : Saint-Etienne encore trop tendre

Les Verts sont entrés dans ce choc européen comme ils avaient entamé le derby récemment remporté contre Lyon (2-0). A la fois hargneux et disciplinés, ils ont regardé les Red Devils dans les yeux durant le premier quart d'heure. Ils ont même été les premiers dangereux mais le remuant Hamouma, titulaire en pointe, a manqué d'un soupçon de réactivité dans la surface mancunienne. Solidaires en défense face à la montée en puissance adverse et malgré des événements contraires, les visiteurs stéphanois ont, en revanche, péché en rendant souvent trop vite le ballon aux Mancuniens.

Les hommes de Christophe Galtier ont avant tout misé sur la percussion et cela leur a permis de décocher de nombreux tirs en fin de première période. Mais ils ont oublié la précision. En parvenant à tenir davantage le ballon dans l'entrejeu, notamment après la pause, les Verts auraient très certainement gagné largement en lucidité dans les deux surfaces. Supérieurs au niveau de la qualité technique et de la puissance offensive, les Mancuniens ont fait parler leur expérience et ont, en plus, bénéficié de la réussite qui accompagne fréquemment les grandes équipes.

Les joueurs : Ibra, Pogba, Martial, la classe au-dessus

Les hommes de Christophe Galtier n'ont pas démérité dans le Théâtre des Rêves. Ils ont été vaillants et cette large défaite pourra leur paraitre sévère. La marche s'est pourtant révélée trop haute pour eux. Stéphane Ruffier a ainsi réalisé quelques belles parades mais a sérieusement tardé à réagir sur l'ouverture du score mancunienne. Kévin Théophile-Catherine, lui, a donné à Ibrahimovic le penalty qu'il attendait (88e). Victime de crampes, Florentin Pogba n'a pas pu finir le match. Ce sont toutefois les milieux Vincent Pajot, Jordan Veretout et Henri Saivet qui ont le plus déçu en manquant de consistance dans l'utilisation du ballon.

Car en face, il y avait évidemment du répondant au niveau individuel. Les dirigeants mancuniens ont dépensé des fortunes ces dernières saisons pour s'offrir des éléments de talent et cela a fait la différence ce jeudi soir. Assez discret dans le jeu, Zlatan Ibrahimovic a parfaitement joué son rôle d'avant-centre avec ses trois buts. Motivé à l'idée d'affronter son frère aîné, Paul Pogba a régné au milieu de terrain mais ne s'est pas montré très adroit à la finition. Anthony Martial, lui, a plusieurs fois mis le feu dans la surface des Verts par ses accélérations balle au pied.

Le facteur X : Ibra, encore une fois

Zlatan Ibrahimovic a désormais inscrit 17 buts en 14 matches contre Saint-Etienne. Régulièrement bourreau des Verts à Geoffroy-Guichard ou au Parc des Princes durant ses années françaises, le géant suédois était logiquement craint de Stéphane Ruffier. Ibra a pourtant encore remis cela sur la pelouse d'Old Trafford en s'offrant un hat-trick plein de réussite mais surtout plein d'efficacité. L'ancien Parisien a su faire preuve de mobilité, de disponibilité et de sang-froid dans la zone de vérité adverse. Il a même attendu la réception de l'ASSE, l'équipe contre laquelle il a le plus marqué dans sa carrière, pour signer son premier triplé avec les Red Devils.

La stat : 0

Comme le nombre de tentatives cadrées par les Stéphanois dans ce match. Les visiteurs ont décoché pas moins de 14 tirs mais aucun n'est arrivé sur la cage de Sergio Romero, si bien que le gardien mancunien, habituel remplaçant de David De Gea n'a tout simplement jamais eu à s'employer. Le portier argentin pourra remettre ses gants tout propres au match retour.

Paul Pogba Manchester United Saint-Etienne

Paul Pogba Manchester United Saint-EtienneEurosport

Le tweet fraternel :

La décla : Christophe Galtier, entraîneur de Saint-Etienne

" Le score est très sévère, je suis en colère car nous méritions d'avoir un match retour ouvert. Zlatan est une star. Et il a été arbitré comme une star." "

La question : Les Verts peuvent-ils faire bouillonner le Chaudron au match retour ?

Avec un score de 3-0 à remonter, Saint-Etienne aura une tâche plus que compliquée mercredi prochain à Geoffroy-Guichard. Les Verts ont subi un quatrième revers en autant de déplacements chez des équipes anglaises et les statistiques ne donnent pas cher de leur peau en ce qui concerne leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale. Pourtant, les joueurs de Christophe Galtier peuvent retenir des motifs de satisfaction de cette manche aller frace à un grand d'Europe. Malgré l'ampleur du score, ils n'ont pas du tout été ridicules face à une équipe composée de stars et dont le budget est sans commune mesure avec celui de l'ASSE.

A l'image de leur entraîneur, les Stéphanois pourront aussi puiser dans leurs ressources mentales et une certaine envie de revanche pour bousculer leurs prestigieux adversaires. Les Mancuniens, eux, se présenteront peut-être avec l'idée que l'affaire est d'ores et déjà pliée. Quoi qu'il en soit, les Verts et leurs supporters, déjà brûlant dans les tribunes d'Old Trafford, devront tout donner dans ce match retour. Cette fois, il faudra allier l'envie à l'efficacité et marquer très vite pour faire douter les Mancuniens le plus longtemps possible. Au pire, ils quitteraient la scène européenne avec panache.

0
0