FOOTBALL 2011 France-Belgique (Ribery) - AFP
 
Article
commentaires
Football > Matches amicaux

Ribéry : "J'ai encore de l'avenir"

Ribéry : "J'ai encore de l'avenir"

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/11/2011 à 13:19 -
Par Eurosport - Le 16/11/2011 à 13:19
Critiqué face aux Etats-Unis, Franck Ribéry a répondu face à la Belgique (0-0), mardi. S'il n'a pas été décisif, le joueur du Bayern a montré de belles choses sur son côté de gauche, notamment son entente avec Benzema au sein du 4-3-3. Ribéry juge avoir un avenir avec les Bleus.

"Arrêtez de croire que ce poste de milieu gauche est réservé à Florent (Malouda) et Franck (Ribéry)". Ce dernier aurait-il reçu le message ? Face à la Belgique (0-0), mardi, il n'a pas marqué ni délivré de passe décisive. Mais il a montré de belles dispositions dans le jeu et surtout beaucoup d'envie. Si ça n'est pas encore le Ribéry du Bayern Munich, on s'en rapproche tout doucement. Si Laurent Blanc a refusé d'évoquer son cas, estimant que les Bleus ont été "globalement très moyens", l'ancien Marseillais a été élu assez logiquement homme du match. Loin de son match face aux Etats-Unis qui avait posé la question de son utilisation à gauche, son couloir préféré qu'il a chipé à Malouda. D'ailleurs, il s'est lui-même trouvé "beaucoup mieux que vendredi. Beaucoup plus décontracté et relâché. J'ai joué mon jeu. Je me suis senti plus en jambes".

Dans le sillage de son début de saison avec le Bayern, sans doute le meilleur depuis qu'il est en Allemagne, Ribéry a retrouvé par instant sa fougue. La différence, c'est que selon le maillot qu'il a sur le dos, ses actions se finissent soit au fond des filets, soit en occasions manquées. Avec les Bleus, c'est toujours la seconde option. Même quand il est parvenu à prendre le dessus sur son adversaire direct, il a systématiquement buté sur le gardien (28e, 33e). Même dans ses passes à l'intention de Benzema, il n'a pas su concrétiser (45e, 58e). A l'entendre, Ribéry se mettrait trop de pression sous le maillot tricolore. Il faut dire que son dernier but en sélection remonte au 1er avril 2009 face à la Lituanie (1-0). Soit 20 matches sans marquer. "Ça me travaille, avoue-t-il. Mais il ne faut pas non plus me mettre une pression inutile. Parfois, je veux trop en faire, comme vendredi. Ça m'a desservi. C'est important de jouer naturellement avec mes qualités, comme je l'ai fait ce soir, et le but viendra tout seul".

"Ça me redonne confiance"

AFP

Face aux Diables Rouges, Ribéry a également montré que son entente avec Karim Benzema pouvait être intéressante. Les deux hommes ont beaucoup combiné. "On a essayé, confirme l'attaque du Real. Franck était bien jambes. Il a aussi essayé de déborder. J'espère que ça va continuer comme ça". Une entente que Ribéry met également sur le compte du passage au 4-3-3 (ou 4-2-3-1). Le système qui lui conviendrait davantage que le 4-4-2 utilisé face aux Etats-Unis. "On a pris beaucoup plus de plaisir, dit-il au nom des joueurs offensifs. Le 4-3-3 nous a permis d'avoir plus le ballon. Il y a plus de joueurs au milieu. On se trouve bien. Le coach a voulu tester quelque chose de différent vendredi, et il a vu qu'offensivement ça n'avait pas été". "On joue beaucoup plus court, avec beaucoup de mouvement. Ça correspond plus à mon jeu", ajoute-t-il.

Reste que Franck Ribéry ne pourra pas toujours se reposer son envie pour réclamer une place chez les Bleus. Il faudra montrer autre chose. "Je sais qu'il y a beaucoup d'attentes et de pression autour de moi. A moi de gérer tout ça", a-t-il conscience. Mardi soir, il a répondu à la mise en garde de Laurent Blanc, sur le terrain mais aussi devant la presse : "Il peut dire ces choses là. Moi, je travaille bien avec le Bayern. J'essaye de produire le même jeu avec le Bayern et avec l'équipe de France, même si ça n'est pas toujours facile". Karim Benzema, lui, est persuadé que l'on reverra le grand Ribéry. "Pour moi, ça reste un très grand joueur, le défend-il. Quand il est au Bayern, il fait des grands matches. Quand il vient ici, il se fait critiquer à chaque fois. Mais l'important, c'est de répondre présent à l'Euro". Ribéry a d'ailleurs fait une promesse avant de s'éclipser. "J'ai encore de l'avenir en équipe de France, a-t-il juré. J'espère apporter encore beaucoup de choses. Je suis surtout très content de mon match ce soir car ça ne me redonne un peu plus confiance en moi".