Getty Images

En raison d'une menace terroriste, le match Belgique-Japon a failli être annulé

En raison d'une menace terroriste, le match Belgique-Japon a failli être annulé
Par AFP

Le 15/11/2017 à 08:40

MATCHES AMICAUX - La Belgique s'est imposée 1-0 face au Japon mardi soir à Bruges. Une rencontre qui a failli être annulé en raison d'un risque d'attentat.

Plus de peur que de mal. Le match de football qui opposait la Belgique au Japon (1-0, but de Romelu Lukaku) mardi soir à Bruges a failli être annulé en raison d'une menace terroriste jugée crédible par la police belge, rapportent des médias locaux ce mercredi.

"Une heure avant le match, nous ne savions pas si nous allions jouer", a pour sa part déclaré Stefaan Van Loock, porte-parole de la fédération belge. Selon divers médias, lors d'écoutes téléphoniques, la police de Bruxelles a entendu parler d'un attentat programmé au stade Jan Breydel. La police de Bruges en a été avisée ainsi que l'organisme en charge de l'analyse de la menace (OCAM).

L'annulation du match a été un moment envisagée et les contrôles à l'entrée du stade ont été renforcés. En raison de ces contrôles, plusieurs centaines de spectateurs n'ont pu pénétrer dans le stade qu'une demi-heure après le début de la rencontre. Les analyses de la police se sont finalement révélées rassurantes et, à la fin de la rencontre, les spectateurs ont pu quitter le stade sans problème.

0
0