Carquefou dit adieu au National, sauf miracle

Carquefou dit adieu au National, sauf miracle
Par AFP

Le 24/05/2014 à 15:18

Le club de football de Carquefou a renoncé à participer au championnat de National la saison prochaine alors qu'il s’est classé huitième cette saison. La raison de cette décision serait un problème financier a-t-on appris samedi auprès du président du club Michel Auray.

A l’issue de la dernière journée de championnat de National vendredi soir, Carquefou s’est classé huitième. Seulement, le club breton, en proie à des difficultés financières, a pris la décision de ne pas participer à la prochaine saison de National la saison prochaine. C’est Michel Auray, le président de l’USJA, qui l’a annoncé lors d’une conférence de presse.

"Je ne veux pas faire la saison de trop, aller dans une impasse. Nous avons donc décidé de supprimer le National et de ne pas réengager cette équipe auprès de la Fédération", a indiqué Michel Auray à un correspondant de l'AFP. "L'équipe réserve, aujourd'hui en division d'honneur, deviendra donc l'équipe première de notre club", a-t-il ajouté.

"Le 3 juin, le conseil d'administration se réunira pour acter tout ça. Un repreneur s'était dit intéressé mais depuis, on n'a plus de nouvelles", a affirmé le dirigeant.

Colomiers pourrait retrouver sa place en National

Le club, qui évolue depuis deux saisons en National et qui a fini le championnat à la 8e place cette année, va terminer la saison avec un déficit estimé à 180.000 euros. Pour le combler, Michel Auray comptait sur une aide exceptionnelle de 230.000 euros, promise selon lui par l'ancienne municipalité et qui devait être pérennisée pour la saison prochaine, en plus des 480.000 euros versés habituellement.

Mais la maire de Carquefou, Véronique Dubettier-Grenier, élue en mars dernier, a accordé une aide exceptionnelle de 100.000 euros, uniquement pour cette saison. "C'est fort de café de nous faire porter la responsabilité. Ce club touche 75% des subventions de la ville destinées aux sportifs", a-t-elle déclaré à l'AFP.

"Je ne fais pas de procès d'intention à la municipalité, je dis simplement que je suis incapable de faire un prévisionnel avec cette nouvelle donne", a affirmé pour sa part Michel Auray.

Cette décision pourrait permettre à Colomiers, relégué en CFA (4e division) après avoir terminé 15e, de conserver sa place en National.

0
0