Eurosport
 WTCC : Circuit Paul RicardRegarder 
 
 
 
Football - Premier League

Ben Arfa scotche l'Angleterre

Lundi, lors de la victoire de Newcastle face à Bolton (2-0), Hatem Ben Arfa a signé un nouveau but d'anthologie. Alan Pardew, le manager des Magpies, n'a pas manqué d'encenser la prestation du Français. Dont la présence à l'Euro semble de plus en plus évidente.

 
Ben Arfa est bluffant - Football - Premier LeagueReuters
 

Un contrôle orienté pour laisser son vis-à-vis sur les fesses ; une remontée de 50 mètres balle au pied, à pleine vitesse, pour perforer la défense de Bolton ; et enfin, un subtil coup de patte, du gauche, pour ajuster Bogdan. En neuf secondes chrono, Hatem Ben Arfa a scotché trois Wanderers. Et toute l'Angleterre avec. Depuis plusieurs semaines, l'ancien Marseillais l'éblouit de toute sa classe. Lundi, il a de nouveau bluffé tout son monde, à la 73e minute d'un Newcastle-Bolton jusqu'ici cadenassé à double-tour. Alan Pardew a écarquillé les yeux. Après la victoire des siens (2-0) - la cinquième d'affilée en Premier League -, le manager des Magpies les avait encore grand ouverts. Bouche bée, il a tout de même couvert son protégé d'éloges face aux micros. "Avec ce but, il a eu la récompense qu’il méritait, a souligné Pardew. Pas seulement à travers son but, mais aussi sa performance et son travail. Il a été fantastique." Il l'avait déjà été quatre mois plus tôt, en inscrivant un but "encore plus beau" en Cup, face à Blackburn (2-1). A l'époque, Pardew s'était déjà extasié de ce slalom au milieu des Rovers. "Il bat six joueurs, pied droit, pied gauche, revient en arrière, accélère. Il y a tout."

Face à Bolton, Ben Arfa a réalisé une performance encore plus aboutie. Inédite en Premier League : il a tenté plus de sept dribbles dans la même rencontre... et il les a tous réussis. Cette capacité d'élimination est, depuis toujours, sa marque de fabrique. Elle l'a longtemps cantonné à un rôle de perforateur, si génial, si agaçant. Cette étiquette, tenace, d'intermittent du spectacle, le natif de Clamart prend un malin plaisir à la décoller. Alan Pardew, jadis sceptique, est aujourd'hui pleinement convaincu. Ben Arfa a épuré son jeu. Et, comme par enchantement, il a gagné en efficacité. Là encore, les chiffres parlent : 6 buts - dont 3 lors des 6 derniers matches -, agrémentés de 6 passes décisives, le tout en 25 matches. Le bilan statistique est plutôt probant pour un revenant. Suffira-t-il à convaincre Laurent Blanc ? La question agite autant le Royaume de Sa Majesté que la France du football. Pardew croise les doigts : "J'espère que cela contribuera le sélectionneur français à l'appeler en équipe nationale parce qu'il n'attend que ça."

"Je crois fort à l'Euro"

Ben Arfa est bluffant - Football - Premier League Les Bleus, HBA n'en a plus porté les couleurs depuis le 11 août 2010, en Norvège (2-1). Ce jour-là, Laurent Blanc étrennait son costume de sélectionneur. Et Ben Arfa s'était offert son 2e but en 8 sélections. Trois semaines avant d'en signer un autre, sous le maillot de Newcastle, face à Everton (0-1). Cette fois, sa frappe du gauche avait nettoyé la lucarne de Tim Howard. L'Angleterre semblait déjà à ses pieds. Celui de Nigel de Jong s'est donc chargé de le ramener sur terre. Ben Arfa a mis du temps à s'en relever. Double fracture tibia-péroné de la jambe gauche, six mois d'arrêt et, finalement, plus d'une année pour se reconstruire.

Blanc ne le rappelle pas pour autant. Et pour cause : l'ex-Lyonnais passe trop temps sur le banc. Aujourd'hui, il "joue beaucoup, démarre les matches, marque des buts et se sent vraiment bien". C'est ce qu'il confiait la semaine dernière, dans les colonnes du Parisien. Ces propos étaient ceux d'un jeune homme de 25 ans qui a enfin grandi. Qui prône, désormais, le salaire de la sueur. Et affirme ses ambitions : "Je crois fort à l’Euro. Je vais continuer à travailler dur pour faire une super fin de saison et essayer de gagner ma place en sélection." Bien avant le bijou de lundi, Pardew y croyait dur comme fer. Pourquoi ? Parce que Ben Arfa "a un talent spécial". "C’est un magicien, comme Messi peut l’être, ose même le manager de Newcastle. Je ne pense pas que la France ait un autre joueur capable de faire ce qu’il fait. Même s’il ne devait être sélectionné que comme joker, il a une belle opportunité." Encore faut-il que Laurent Blanc en soit convaincu.

 - Eurosport@gbaudu
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus