Imago

PREMIER LEAGUE - Harry Kane, trop grand pour Tottenham ?

Kane, trop grand pour Tottenham ?

Le 16/09/2017 à 00:04Mis à jour Le 16/09/2017 à 12:19

Après son doublé retentissant face à Dortmund mercredi (3-1), Harry Kane compte désormais 103 buts en 170 matchs avec Tottenham… pour zéro trophée. Les Spurs, qui accueillent Swansea samedi (18h30), peuvent-ils encore grandir dans le sillage de leur numéro 10 ?

Parmi les clubs anglais engagés en Ligue des champions, Tottenham semblait le moins armé. Les Spurs, bourreaux de Dortmund à Wembley (3-1), ont pourtant réalisé la performance la plus impressionnante. Et Harry Kane, auteur d’une partie majuscule ponctuée d’un doublé, a marqué son territoire en Europe. De quoi s’attirer les louanges de Phil Neville, sur BBC5 Live : “C’est l’attaquant le plus complet que j’ai vu depuis longtemps. Il a l’instinct de tueur de Van Nistelrooy, mais il se bat (...) comme Diego Costa.

Auteur de 103 buts en 170 matches avec les Spurs, Kane n’a pourtant toujours pas inscrit de ligne à son palmarès. Tottenham, qui affronte Swansea samedi, reste cantonné aux places d’honneur. A 24 ans, l’attaquant va devoir choisir son chemin vers les sommets : rejoindre les plus grands, ou emmener les Spurs dans son sillage.

Vidéo - "Kane n'a pas besoin de titres pour prouver qu'il est un des meilleurs attaquants au monde"

00:52

Yes, he "Kane"

Supporter d’Arsenal lorsqu’il était enfant, Harry Kane a porté l’ennemi juré des Gunners vers des hauteurs inespérées. L’enfant chéri de White Hart Lane a remporté le golden boot ces deux dernières saisons. A noter, ses 29 buts en 30 matches la saison dernière. Harry Kane est sur la lancée d’une année civile exceptionnelle, avec 30 buts inscrits lors de ses 22 derniers matches toutes compétitions confondues. Et ce, en dépit d’un mois d’août maudit: Kane n’y a pas inscrit un seul but depuis trois ans.

Cet handicap ne l’empêche pas d’atteindre des points de passage exceptionnels. Le numéro 10 des Spurs était déjà en avance : lors de son 100e match en Premier League, Kane culminait à 59 buts, soit le même total qu’un certain Thierry Henry. Il a fait bien mieux que tenir le rythme depuis, avec 80 réalisations en 117 rencontres.

Kane est même en avance sur les plus grands : il a atteint les 100 buts en club en 169 matches. C’est moins que Neymar (177), Messi (188) ou Cristiano Ronaldo (253). Sur les trois dernières saisons, sa régularité le place au top niveau européen : avec 31 buts en moyenne, il est proche des statistiques d’Higuain (33) ou de Neymar (30).

Un trophée en 26 ans

Pas suffisant, selon certains, pour le placer parmi les grands attaquants européens. Pour Phil Neville, cela ne fait aucun doute : Harry Kane “doit quitter Tottenham”. Pour l’ancien défenseur d’Everton, “un effectif de top 4 anglais, cela ne pourra pas être assez bien pour un joueur comme Kane. Il doit se battre pour le Ballon d’or, pour la Ligue des champions. (...) Il y aura toujours un doute sur Harry Kane jusqu’à ce qu’il évolue à ce niveau.

En cause, les Spurs, et leur statut de “presque-top team”. Tottenham court après un titre de champion d’Angleterre depuis 1961. Malgré leur progression spectaculaire ces dernières années, les pensionnaires de White Hart Lane échouent toujours dans la dernière ligne droite. Deuxièmes l’an passé, troisièmes en 2016, les Spurs n’arrivent toujours pas à franchir cette dernière marche, la plus haute.

Harry Kane

Harry KaneGetty Images

Exceptée la League Cup en 2008, ils n’ont pas soulevé le moindre trophée depuis 1991. Les coéquipiers de Kane ne brillent pas non plus en Europe : en Ligue des champions, Tottenham a manqué l’occasion de se sortir d’une poule a priori accessible l’an dernier, terminant troisième derrière Monaco et Leverkusen. De même, les Spurs n’ont pas dépassé les quarts de finale en C3 (Coupe de l’UEFA puis Europa League) depuis leur victoire en 1984.

Gagner… ou partir ?

Mais dans l’ombre d’Harry Kane, les Spurs se rapprochent sans cesse du plus haut niveau européen. Tottenham a talonné Chelsea jusque dans les derniers instants du dernier championnat, terminant finalement à six points des Blues. La saison passée a vu émerger Dele Alli comme l’un des milieux les plus complets de Premier League, et Christian Eriksen confirme tout le bien que l’Europe pense de lui depuis plus de deux ans. Les Spurs se sont aussi trouvé une solidité défensive, incarnée par la charnière Vertonghen - Alderweireld.

Kane, lui, confirme son statut de joueur phare en club et en équipe nationale. Il a porté pour la première fois le brassard des Three Lions cette année, et commence à marquer régulièrement après des débuts poussifs avec l’Angleterre. Il compte désormais 10 buts en 21 sélections, dont un doublé contre les Bleus en juin. Lié jusqu’en 2022 avec Tottenham, il incarne également le projet à long terme des Spurs, et son départ serait un coup d’arrêt pour la progression des Londoniens.

Harry Kane, Christian Eriksen (à gauche) et Ben Davies

Harry Kane, Christian Eriksen (à gauche) et Ben DaviesGetty Images

La démonstration à Wembley contre Dortmund donne l’espoir d’une saison enfin victorieuse pour Tottenham. Harry Kane aura fort à faire pour mener son équipe sur le toit de l’Angleterre ; et un nouvel échec, frein à l’ambition du jeune anglais, pourrait le pousser à aller terroriser d’autres défenses pour viser encore plus haut.

0
0