Getty Images

"Pire que la main d'Henry" : l'Irlande du Nord crie au scandale après sa défaite contre la Suisse

"Pire que la main d'Henry" : l'Irlande du Nord crie au scandale après sa défaite contre la Suisse

Le 10/11/2017 à 13:05Mis à jour Le 10/11/2017 à 13:45

BARRAGES COUPE DU MONDE - Battue jeudi soir sur sa pelouse par la Suisse (0-1), l'Irlande du Nord l'a mauvaise. Jonny Evans et son sélectionneur ne comprennent pas comment l'arbitre de la rencontre a pu siffler penalty contre eux, pour une main très litigieuse.

L'action est différente, mais le sentiment d'injustice est le même. Il est plus grave même, selon Jonny Evans, défenseur central de l'Irlande du Nord. En cause, le penalty accordé à la Suisse jeudi soir, et transformé par Ricardo Rodriguez, lors du barrage aller de qualifications pour la Coupe du Monde 2018.

La Nati s'est imposée 1-0 à Belfast grâce à un penalty très litigieux sifflé par l'arbitre roumain Ovidiu Hategan après une main présumée de Corry Evans (petit frère de Jonny) sur un tir de Xherdan Shaqiri. Présumée car sur les images, Corry Evans se retourne et le ballon semble toucher l'arrière de son épaule. "Comment l'arbitre a-t-il pu accorder ce penalty ? Corry se retourne et le ballon frappe son dos. Tout le monde croyait que l'arbitre avait sifflé un hors-jeu et ne pouvait pas croire à un penalty. Comment mettre un carton jaune en plus pour ça ?", a pesté le sélectionneur nord-irlandais Michael O'Neill après la rencontre, au micro de Sky Sports.

Xherdan Shaqiri of Switzerland is awarded a penalty after alleged handball by Corry Evans of Northern Ireland during the FIFA 2018 World Cup Qualifier Play-Off first leg between Northern Ireland and Switzerland at Windsor Park on November 9, 2017 in Belf

Xherdan Shaqiri of Switzerland is awarded a penalty after alleged handball by Corry Evans of Northern Ireland during the FIFA 2018 World Cup Qualifier Play-Off first leg between Northern Ireland and Switzerland at Windsor Park on November 9, 2017 in BelfGetty Images

Mëme colère du côté de Jonny Evans, invité à faire un parallèle avec la main de Thierry Henry (non-sifflée) qui avait privé la République d'Irlande du Mondial 2010 : "C'est même pire que la main de Thierry Henry car là l'arbitre a sifflé quelque chose qui n'existe pas", a-t-il confié après le match, dans des propos rapportés par le Daily Mail. Une action polémique qui fait d'ailleurs la Une de plusieurs tabloïds britanniques ce vendredi. Contrairement à ses voisins irlandais en 2009, l'Irlande du Nord a toutefois encore une chance d'inverser la tendance ce dimanche à Bâle lors du match retour.

0
0