Getty Images

La Suisse a sans doute fait le plus dur en perçant la muraille nord-irlandaise en barrage aller

Les voyants sont au vert pour la Nati

Le 09/11/2017 à 22:43Mis à jour Le 09/11/2017 à 23:09

BARRAGES COUPE DU MONDE - La Suisse est allée s'imposer à Belfast face à l'Irlande du Nord, jeudi soir en barrage aller (0-1) pour le Mondial 2018. Un succès logique à l'extérieur mais obtenu grâce à un penalty généreux. La Nati est désormais en ballottage favorable avant le match retour, dimanche (18h), pour s'offrir un billet pour la Russie.

En marquant en Irlande du Nord, les Suisses ont peut-être fait le plus dur (0-1) pour décrocher leur ticket pour la Coupe du monde. Complètement imperméable en phase de groupes, à l'exception de la double confrontation face à l'Allemagne et du dernier match sans enjeu contre la Norvège, la défense nord-irlandaise a craqué à domicile, ce jeudi à Belfast, en barrage aller qualificatif pour le Mondial 2018.

Peu aidés, il faut le dire, par un penalty accordé à la Nati pour une main de Corry Evans et transformé par Ricardo Rodriguez (58e), les Nord-Irlandais ont globalement manqué de panache. Ils ont attendu le dernier quart d'heure pour tenter le tout pour le tout, et n'ont pas cadré la moindre frappe en quatre tentatives. Trop peu trop tard, surtout à domicile.

Ricardo Rodriguez of Switzerland scores his sides first goal during the FIFA 2018 World Cup Qualifier Play-Off: First Leg between Northern Ireland and Switzerland at Windsor Park on November 9, 2017 in Belfast, Northern Ireland.

Ricardo Rodriguez of Switzerland scores his sides first goal during the FIFA 2018 World Cup Qualifier Play-Off: First Leg between Northern Ireland and Switzerland at Windsor Park on November 9, 2017 in Belfast, Northern Ireland.Getty Images

La Nati a su faire le dos rond en fin de partie

Trop longtemps, les coéquipiers de Kyle Lafferty ont attendu des Suisses entreprenants d'entrée : Granit Xhaka, par deux frappes lointaines en deux minutes (11e, 12e), a manqué le cadre de peu, alors que Seferovic a buté deux fois sur McGovern (18e, 54e). Shaqiri, très actif sur la droite, a vu son missile du gauche flirter avec la transversale au retour des vestiaires (47e).

Toujours privé de François Moubandjé, Valon Behrami et Johan Djourou, le sélectionneur Vladimir Petkovic se contentera volontiers de ce succès étriqué. Les coéquipiers de Stephan Lichtsteiner ont su se montrer solidaire en fin de rencontre pour conserver leur avantage au score, malgré quelques trous d'air. Il leur faudra tout de même terminer le travail dimanche à Berne (18h), s'ils veulent prendre part à la onzième Coupe du monde de l'histoire de la Nati.

0
0