AFP

Pressenti titulaire, Marco Verratti joue gros face à la Macédoine

Pressenti titulaire, Verratti joue gros face à la Macédoine

Le 08/10/2016 à 23:42

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Préservé contre l'Espagne, Marco Verratti devrait être titulaire face à la Macédoine. Un match capital pour le milieu du PSG qui devra sortir une grosse prestation pour faciliter son retour au premier plan avec la Squadra Azzurra.

Il était le grand absent du choc du groupe G face à l'Espagne jeudi soir (1-1). Marco Verratti a, en réalité, été préservé par Giampiero Ventura qui l'a laissé sur le banc tout au long de la rencontre. Il lui a même préféré Giacomo Bonaventura au moment de suppléer le malheureux Riccardo Montolivo, victime d'une rupture des ligaments croisés après un choc avec Sergio Ramos. Mais rien d'inquiétant pour le milieu parisien. Car il va être à nouveau sous le feu des projecteurs face à la Macédoine, ce dimanche.

"Verratti doit être protégé"

Le sélectionneur italien avait annoncé la couleur en conférence de presse, avant même d'affronter la Roja. "Verratti va être surveillé. Après le match contre Israël (ndlr : le 5 septembre, où il a évolué en sentinelle en remplacement de De Rossi blessé, pour le premier match de qualification pour la Coupe du monde remporté 3-1), il était un peu blessé et il a rapidement récupéré. Dans ce genre de cas, tu payes un peu le prix, et il doit être protégé. Nous devons comprendre quel match sera le plus important, contre l’Espagne ou contre la Macédoine, là où nous jouerons pour gagner."

Depuis, le Transalpin de 23 ans sait à quoi s'en tenir et se prépare pour cette échéance importante. Celle qui doit véritablement lui permettre de relancer sa carrière avec la Squadra Azzurra. Annoncé comme la future grande star de la sélection, celui qui doit être amené à régner dans l'entrejeu italien orphelin depuis la retraite internationale de Pirlo, Verratti a vu sa progression interrompue à cause de blessures à répétition depuis fin 2015. Et notamment d'une pubalgie tenace qui l'a contraint à déclarer forfait début mai pour l'Euro 2016.

Verratti fragilisé par le nouvel équilibre trouvé à l'Euro

Une compétition au cours de laquelle l'Italie a retrouvé un collectif, une cohésion et des certitudes dans le jeu qui lui avaient manqué ces derniers temps. Conscient de ces nets progrès, le nouveau sélectionneur Ventura n'a pas souhaité bouleverser ce nouvel équilibre. Il s'appuie ainsi sur la majorité des joueurs ayant atteint les quarts de finale de l'Euro. Quitte à compliquer la gestion de la réintégration de Verratti dans le onze de départ.

Dans le triangle du milieu, Parolo s'est révélé à côté du taulier De Rossi. Reste à leur adjoindre, sur la durée, un troisième homme. Montolivo blessé pour six mois, Giacherrini à court de compétition, le numéro 6 du PSG et Bonaventura sont en concurrence directe. S'il reproduit ce dimanche, pour sa dix-huitième sélection, une performance du même niveau que ses dernières sorties en club en évitant tout problème physique, Verratti aura alors toutes les cartes en mains pour reprendre son ascension prometteuse.

0
0