AFP

Le Brésil bat l'Allemagne (1-1, 5 tab à 4) et devient champion olympique pour la 1re fois

La malédiction est (enfin) rompue : le Brésil est sacré aux Jeux

Le 21/08/2016 à 01:10Mis à jour Le 21/08/2016 à 04:46

Le Brésil a remporté son premier titre olympique en battant l'Allemagne, samedi au Maracana. Les coéquipiers de Neymar se sont imposés aux tirs au but (1-1, 5-4 tab).

Neymar a rempli sa mission. Le Brésil est champion olympique ! Devant son public et deux ans après le traumatisme du Mondial 2014, la sélection auriverde s'offre la première médaille d'or de son histoire. Comme un symbole, les Brésiliens y sont parvenus en battant en finale au Maracana l'Allemagne aux tirs au but (1-1, 5-4 tab). Cela n'effacera jamais le séisme du 7-1 lors du Mondial 2014. Mais c'est une vraie bouffée d'oxygène pour le football brésilien. Un moment de joie immense.

Très critiqué après les deux 0-0 initiaux face à l'Afrique du Sud et l'Irak, Neymar a finalement pris une large part dans cette médaille d'or. Après avoir choisi de ne pas jouer la Copa America cet été, la star du FC Barcelone a été décisive en fin de tournoi. Contre le Honduras en demies (6-0), le capitaine du Brésil a brillé avec deux passes décisives et deux buts. Et en finale, il a ouvert le score d'un coup franc magnifique (1-0, 27e) avant d'inscrire le tir au but de la victoire juste après le premier raté de la séance sur un arrêt de Weverton devant Nils Petersen. Soulagé, Neymar a alors pu laisser couler ses larmes à la fin du match.

Trois tirs allemands sur le poteau

Traumatisé par les récents échecs de la Seleçao, le Maracana a lui explosé de bonheur. Enfin. Son Brésil gagne à nouveau. Et à domicile ! A l'image de son début du tournoi poussif, la sélection brésilienne a pourtant péché dans la finition dans cette finale. Mais les hommes de Rogerio Micale, combatifs, ont tout tenté pour aller au bout de leur rêve. Les Allemands ont eux un peu trop joué par intermittence. Et s'ils ont touché la barre à la trois reprises en première période, ils ont égalisé grâce à Max Meyer sur une mauvaise relance de Marquinhos (1-1, 59e). Le seul but encaissé par la défense auriverde dans ce tournoi olympique.

Au final, cette victoire brésilienne n'est pas illogique. Quatre ans après avoir échoué en finale face au Mexique (2-1), le Brésil corrige une anomalie sur la planète football : il est champion olympique pour la première fois de son histoire. Et il l’est devenu chez lui, ce qu'il n'avait pas jamais réussà faire en Coupe du monde ! Neymar a réussi son pari estival.

0
0