Getty Images

TRANSFERTS - Leonardo Bonucci sur le départ de la Juventus : l’étonnante révélation venue d’Italie

Bonucci sur le départ de la Juventus : l’étonnante révélation venue d’Italie

Le 13/07/2017 à 15:31Mis à jour Le 13/07/2017 à 15:36

TRANSFERTS - C’est l’information que personne n’attendait. Leonardo Bonucci serait sur le point de quitter la Juventus. En cause, ses relations délicates avec son entraineur Allegri. De quoi attirer de nombreux prétendants. Parmi eux, l’AC Milan serait le mieux placé.

Chaque année, le mercato apporte son lot de surprises. Et celle du jour est plutôt de taille. C’est même perçu comme une petite bombe du côté de l’Italie. Tous les médias transalpins tournent en boucle sur le sujet. Et cela prend de plus en plus d’ampleur au fil de la journée. La Juventus pourrait perdre son leader de défense, Leonardo Bonucci. La tendance actuelle l’envoie même vers l’AC Milan, le nouveau riche de Serie A.

Tout a commencé ce jeudi matin par un article de la Gazzetta dello Sport évoquant des tensions entre le défenseur international italien et son entraineur Massimiliano Allegri, notamment à l’origine des velléités de départ du joueur. Le quotidien a alors avancé un match AC Milan - Inter Milan pour tenter de l’accueillir. Avec un avantage au Rossoneri prêts à mettre une somme d’argent conséquente sur la table avec deux joueurs : Romagnoli et De Sciglio.

Différentes informations sont alors remontées. Jusqu’à celle du journaliste toujours très bien informé sur l’actualité des Rossoneri, Gianluca Di Marzio. Il prétend que l’AC Milan est en contact permanent avec l’agent de Bonucci et que le club essaie de parvenir à un accord avec toutes les parties. La Juve aurait même fait savoir qu’elle exigeait 40 millions d’euros sans inclure de joueur dans la transaction. Une somme qu’est dorénavant en mesure de débourser le sixième du dernier championnat, grâce à ses nouveaux investisseurs chinois. Mais probablement aussi de nombreux autres clubs étrangers, désormais au courant de la faisabilité d’une telle opération.

0
0