DR

Mercato - Leonardo Bonucci, le gros coup inattendu de l'AC Milan qui pose question

Bonucci, le gros coup inattendu du Milan qui pose question

Le 17/07/2017 à 09:23Mis à jour Le 17/07/2017 à 10:10

SERIE A - C’est un transfert que personne n’attendait réellement mais qui s’est pourtant produit : Leonardo Bonucci va quitter la Juve pour rejoindre l’AC Milan. Un mouvement qui pose question tant l’international italien semblait lié pour de nombreuses années à la Juventus. Quelles conséquences pour la Vieille Dame ? Quelle place pour les Milanais la saison prochaine ? Éléments de réponse.

Un gros coup inattendu de la part du nouveau Milan qui plonge aussi les supporters de la Vieille Dame dans une certaine perplexité. Zoom sur ce transfert riche d’enseignements.

Pourquoi Bonucci a-t-il quitté la Juve ?

Quand la rumeur Bonucci-Milan est sortie, beaucoup ont cru à une blague. A juste raison. Car Bonucci et la Juve, c’était une histoire qui marchait. Arrivé en 2010 au club, l’international italien a été de toutes les aventures, souvent victorieuses (six Scudetti, 2 Coupes d’Italie et deux finales de C1). Mais, toutes les bonnes choses ont une fin et l’histoire entre le joueur et la Juve a pris une autre tournure depuis quelques semaines.

Depuis le 3 juin 2017 précisément. Ce soir-là, la Juve se fracasse contre le Real en finale de C1 et abandonne son rêve de triplé. Le problème est que cette faillite turinoise a mis en tension un vestiaire jusque-là solidaire. Selon les échos de la presse italienne, de la Repubblica notamment, une violente dispute aurait éclaté à la mi-temps du match entre certains cadres.

Mattia Fontana, journaliste pour Eurosport.it, revient sur le prétendu incident : "La raison officielle de son départ est qu’il a besoin d’un ‘nouveau challenge’. Ici, tout le monde pense qu’il s’est passé quelque chose avec Allegri ce soir-là. Les rumeurs, toujours refutées jusqu’ici, disent qu’un clash a eu lieu entre lui et Barzagli à propos de Dybala". D’autres joueurs, tels que Dani Alves, auraient aussi élevé la voix avant qu’Allegri ne tape du poing sur la table. Au-delà de la rumeur, les relations froides entre Bonucci et Allegri étaient de notoriété publique et seraient bien la raison numéro un de son départ, tout comme celui d’Alves.

Dani Alves, Bonucci, Dybala - Juventus v Lazio - Coppa Italia 2017

Dani Alves, Bonucci, Dybala - Juventus v Lazio - Coppa Italia 2017Getty Images

Pourquoi le Milan AC plutôt que l’étranger ?

Partir de la Juve certes, mais pourquoi rejoindre le Milan AC alors que Chelsea et Manchester City rêvaient d’en faire leur patron défensif ? La raison est simple : depuis la décision de la Juve de ne pas s’opposer à son départ, seul le Milan a tenté sa chance. Et son offre salariale, évaluée à 7,5 millions par an par la Gazzetta dello Sport, a rapidement fait la différence. Chelsea, qui s’est concentré sur Rüdiger, et Manchester City, occupé à boucler l’arrivée de latéraux, n’ont pas vu le coup venir.

Leonardo Bonucci, Milan

Leonardo Bonucci, MilanFrom Official Website

Quelles conséquences pour la Juve ?

Elles sont nombreuses et réelles. Car, mine de rien, la Juventus Turin perd gros : son leader défensif, son premier relanceur et l’un de ses patrons du vestiaire. Surtout, elle perd un maillon essentiel de sa fameuse BBC, sur laquelle son ADN des dernières années était fondé.

Autrement dit, la Juve repart à zéro. Enfin presque. Car, mine de rien, il reste Barzagli, Chiellini, Rugani et Benatia comme centraux de métier. Et le départ de Bonucci laisse de la place à la nouvelle génération. "La Juve possède le défenseur central du futur en la personne de Mattia Caldara. Reste à savoir s’ils le laisseront grandir à Atalanta avec qui il doit rester jusqu’en 2018 où s’ils forceront son départ" explique Mattia Fontana. A priori, des contacts ont déjà été pris par la Juve auprès de l’Atalanta pour le faire revenir. Autrement dit, la Vieille Dame veut miser sur le futur.

Il n’empêche, dans ce mercato, la Juventus surprend. En laissant libre Alves, en vendant Bonucci à Milan et en attendant le départ d’Alex Sandro vers Chelsea, le club italien a décidé de chambouler son effectif pourtant au sommet. Histoire de recommencer un nouveau cycle vertueux ? Rien n’est moins sûr.

Pour l'instant, quel est le plus gros coup de l'été selon vous ?

Sondage
9177 vote(s)
Bonucci à l'AC Milan
Dani Alves au PSG
Romelu Lukaku à Manchester United
James Rodriguez au Bayern Munich
Alexandre Lacazette à Arsenal
Autre

Le Milan est-il favori pour le titre ?

Autant le dire sans détour, le virage pris par le club le place forcément parmi les prétendants. Mais le mot favori est peut-être un peu fort. Car l’alchimie va forcément prendre du temps alors que les machines Naples ou la Juve tarderont probablement moins à démarrer. Ensuite, hormis Bonucci, Biglia (et Çalhanoğlu à un degré moindre), beaucoup de ces recrues sont des paris sur l’avenir, des joueurs à fort potentiel amenés à devenir des pointures. Mais la patience sera peut-être le maître mot du côté de l’AC Milan cette saison. Un terme difficile à comprendre pour les supporters rossoneri tant le mercato tout feu tout flamme de leur club leur fait espérer les plus grandes choses. Comme au bon vieux temps.

La compo possible de l'AC Milan la saison prochaine
0
0