Getty Images

Mercato : Mbappé, l'opportunité aussi irrésistible que déraisonnable pour le PSG

Mbappé, l'opportunité aussi irrésistible que déraisonnable pour le PSG

Le 16/08/2017 à 08:32Mis à jour Le 16/08/2017 à 11:42

TRANSFERTS - La volonté du PSG de recruter Kylian Mbappé a du sens même si le club de la capitale a déjà investi massivement sur le transfert de Neymar. C'est une opportunité à saisir pour le club de la capitale. Mais une éventuelle arrivée du jeune attaquant monégasque aurait aussi ses inconvénients pour les dirigeants parisiens.

Kylian Mbappé n'est pas encore au PSG. C'est même loin d'être fait. Les révélations la semaine passée de Marca concernant un accord entre Paris et Monaco pour le transfert du prodige de 18 ans n'ont pas été confirmées. Jusqu'ici, elles ont seulement été démenties. Difficile cependant de ne pas croire que ce dossier en restera là. La décision de l'ASM de laisser son attaquant sur le banc dimanche à Dijon (1-4) n'est pas anodine. Elle indique, au moins, l'hypothèse d'un départ.

C'est une opportunité trop irrésistible pour que le PSG ne cherche pas à la saisir. Principalement, parce qu'elle ne se représentera pas forcément. Paris surfe sur la vague Neymar et elle semble avoir submergé le jeune Monégasque. Mbappé n'avait pas fait du club de la capitale sa priorité au début de l'été. Il semblait enclin à rejoindre un Real Madrid qui avait peut-être cette idée en tête en se séparant d'Alvaro Morata. L'arrivée de la star brésilienne dans l'effectif d'Unai Emery a changé la donne.

Les millions aussi. Si Paris a repris la pole sur le dossier Mbappé, c'est aussi parce qu'aucun club ne souhaite prendre le risque de s'aligner sur l'offre parisienne pour la nouvelle pépite du football français. Et pour cause. Les chiffres annoncés par L'Equipe laissent perplexe : un salaire annuel brut de 18 millions d'euros pour un joueur de 18 ans, c'est du jamais vu. Ajouté au prix estimé de l'indemnité de transfert, 150 millions d'euros minimum, l'opération financière a de quoi refroidir.

Kylian Mbappé lors du Trophée des champions 2017

Kylian Mbappé lors du Trophée des champions 2017Getty Images

Un mauvais calcul au bal des hypocrites

Cela rend cette opportunité irrésistible. Elle n'en est pas moins déraisonnable. Et pas seulement pour le prix que représente cette folie. Aussi parce que le club, prêt à dépenser cette fortune sur un gamin de 18 ans, est le même que celui qui vient de faire exploser le record du transfert le plus cher de l'histoire. L'arrivée de Neymar a fait grincer beaucoup de dents. A Barcelone et ailleurs, puisqu'un front anti-PSG grimpe parmi les mastodontes du football européen.

Oui, c'est un mauvais calcul politique des dirigeants parisiens au bal des hypocrites. Paris est déjà pointé du doigt par ces ténors du Vieux Continent scandalisés par les 222 millions d'euros misés par le PSG sur Neymar. Il ne le serait que davantage en rajoutant 150 millions d'euros, au moins, pour Mbappé. Paris dérange. Parce qu'au fond, tous ces clubs rêvent de pouvoir faire ce que le PSG est en train de réaliser. Mais ils n'en ont manifestement pas les moyens.

Le Bayern a officialisé son accord avec le Qatar pour un sponsor maillot

Le Bayern a officialisé son accord avec le Qatar pour un sponsor maillotGetty Images

Paris ne peut plus reculer... Monaco non plus

La question du fair-play financier se poserait d'ailleurs si l'attaquant monégasque venait à signer au PSG. Elle ne concernerait pas les autres clubs. Elle ne regarderait que les dirigeants parisiens et l'UEFA. L'instance européenne serait la seule à pouvoir décider d'une éventuelle sanction. Mais cela ne changerait rien à la situation politiquement délicate dans laquelle Paris s'est installé. Parce qu'en montrant autant de millions à tout le monde, il s'est déjà mis l'Europe du football à dos.

C'est loin d'être le seul souci pour le PSG. Il y a la nécessité de dégraisser pour financer l'opération Mbappé, c’est-à-dire limiter l'effectif en qualité et en quantité. Et se priver certainement de l'opportunité de renforcer d'autres secteurs, alors que l'attaque est déjà bien fournie. Il y a la gestion du vestiaire, la réaction des cadres parisiens en voyant débarquer un gamin de 18 ans avec un salaire plus élevé. Le casse-tête tactique que serait l'arrivée de Mbappé dans le onze d'Unai Emery…

Paris a beaucoup de raisons de ne pas aller plus loin sur ce dossier. Mais le club de la capitale a certainement déjà trop avancé sur ce terrain pour pouvoir reculer. Monaco a aussi son mot à dire, évidemment. Mais au fond, l'ASM est dans le même cas que le PSG. Elle a ouvert la porte à un départ de Mbappé et peut difficilement la refermer devant Paris aujourd'hui. Elle a donné cette possibilité aux dirigeants parisiens. Et les a mis devant une question insoluble. Perdre la raison, c'est recruter Kylian Mbappé ou passer à côté de cette opportunité ?

Vidéo - "Mbappé sur le banc, c'est la décision du club"

01:03
0
0