AFP

GP D'ABOU DABI - Sebastian Vettel (Ferrari) : J'aurais pu accrocher Nico Rosberg (Mercedes)"

Vettel : "J'aurais pu accrocher Rosberg, c'était tendu"
Par F1i

Le 27/11/2016 à 17:51Mis à jour Le 27/11/2016 à 21:31

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pas tenté la moindre attaque sur Nico Rosberg (Mercedes), en fin de course. L'Allemand a réfléchi aux conséquences pour son compatriote.

Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pas fait de remous. Dimanche à Abou Dabi, l'Allemand s'est largement contenté de la troisième place. En cas de victoire ce dimanche à Yas Marina, Lewis Hamilton (Mercedes) savait que son équipier Nico Rosberg ne pouvait pas finir sur le podium s’il voulait conserver sa couronne mondiale. C’est pourquoi il a volontairement contenu son rival pendant la course, dans l’espoir qu’il se fasse dépasser par deux concurrents.

Interrogé sur la tactique utilisée par le triple champion du monde, Vettel a laissé entendre qu’il n’aurait pas abordé ce Grand Prix de cette façon s’il avait été à sa place. "C’était une situation difficile dans les derniers tours avec Lewis qui jouait des sales tours. Derrière Nico, j’étais plus rapide que lui étant donné que Lewis le ralentissait, mais ils allaient très, très vite dans les lignes droites et je n’ai rien pu faire. Avec la Red Bull, c’était plus facile car Max [Verstappen] n’avait pas le DRS, contrairement à Nico", a expliqué le pilote Ferrari.

Nico Rosberg (Mercedes) et Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix d'Abou Dabi 2016

Nico Rosberg (Mercedes) et Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix d'Abou Dabi 2016Panoramic

0
0