Getty Images

Lewis Hamilton (Mercedes) : "Une telle bataille avec Vettel, c'est énorme"

Hamilton : "Une telle bataille avec Seb, c'est énorme"

Le 14/05/2017 à 18:15Mis à jour Le 14/05/2017 à 18:42

GRAND PRIX D'ESPAGNE - Après son triomphe, dimanche à Montmelo, Lewis Hamilton (Mercedes) a dit son plaisir d'avoir livré une lutte acharnée avec Sebastian Vettel (Ferrari).

Lewis Hamilton a signé dimanche à Montmelo son 12e "hat trick" en Mondial depuis 2007, puisqu'après avoir conquis la pole position, il a gagné en réalisant le meilleur tour en course. Mais ces statistiques ne traduiront jamais la formidable intensité de la bataille qu'il a menée contre Sebastian Vettel. Débordé au coup d'envoi, il a joué sur tous les paramètres possibles - stratégie, coup de main de son coéquipier, utilisation du "bouton magique" - pour faire rendre les armes au leader allemand de Ferrari. Qui le précède toujours au classement du Mondial.

"Je tiens à remercier la foule pour son accueil chaleureux et son soutien", a dit le pilote de la Flèche d'argent n°44, qui en remportant pour la deuxième fois le Grand Prix d'Espagne après 2014, a refermé une série de dix vainqueurs différents sur le Circuit de Catalogne. "Ça n'a pas commencé de la façon la plus géniale quand je suis venu ici pour la première fois (ndlr : il était le coéquipier de Fernando Alonso chez McLaren) mais mon estime pour le pays et ses gens ont grandi."

"Au départ, j'ai un peu patiné et il en a profité pour me passer", a-t-il raconté. "J'ai fait tout ce que j'étais supposé faire mais ça n'a pas suffi. Je vais en discuter avec mes gars."

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix d'Espagne 2017

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix d'Espagne 2017Getty Images

"Un privilège de courir contre lui"

"Seb était si rapide, ce fut de la grosse attaque pour rester près de lui, ne pas le laisser filer", a-t-il poursuivi. "Autant que je me souvienne, c'est la lutte la plus acharnée que j'ai eu à livrer depuis un bon moment ; et j'ai adoré. C'est comme ça que le sport doit être à chaque course ! C'est pour ça que je cours et ce qui me fait rester dans le sport. Mener une telle bataille, avec un quadruple champion du monde, c'est énorme. Ce fut l'une de mes courses les plus dures et c'est un privilège de courir contre lui."

"Nous sommes arrivés ensemble au virage n°1, c'était très, très serré. Je t'ai donné de l'espace (ndlr : en s'adressant à Vettel sur le podium) autrement nous nous serions touchés. Je suis sorti de la piste mais j'étais à côté. C'était serré, c'était cool", a-t-il dit, à propos de leur première passe d'arme, au 38e des 66 tours.

"L'équipe a fait une très bonne chose avec la stratégie. Elle m'a permis de le doubler plus tard. A la fin, quand ils m'ont dit que je devais tenir 25 tours pour aller au bout, je n'arrivais pas à y croire. Je pensais qu'il reviendrait sur moi mais nous avons tenu", a-t-il conclu.

"Lewis a sauvé la course avec son pilotage incroyable", a estimé Niki Lauda, triple champion du monde et président non-exécutif de l'équipe Mercedes. "La stratégie était super mais c'est lui qui en a fait une stratégie gagnante."

0
0