Sauber became the sixth Formula 1 team to unveil its car for the 2012 season on Monday morning when the wraps came off the new Ferrari-powered C31 (Sauber) - Eurosport
 
Formule 1 > Saison 2012

Sauber présente sa C31

Sauber présente sa C31

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/02/2012 à 18:53 -
Par Eurosport - Le 06/02/2012 à 18:53
Sauber a dévoilé sa monoplace 2012, la C31, lundi à Jerez de la Frontera, sans se fixer d'objectif autre que des top 10 réguliers. Le bolide encore confié au Japonais Kamui Kobayashi et au Mexicain Sergio Pérez cède à la mode du capot étagé.
 

Sauber avait franchement calé en seconde partie de saison 2011 (35 points en 10 GP puis 9 points sur les 9 suivants). A l'image de Renault. A priori bien née, la C30 n'avait pas suffisamment évolué techniquement et Hinwil avait vu les limites de sa politique de jeunes pilotes, avec le Japonais Kamui Kobayashi, 25 ans, dans sa deuxième saison complète en Grand Prix, et le Mexicain Sergio Pérez, 22 ans, dans sa première. Arrivé en avril 2010 avec une belle réputation, James Key avait dessiné sa première machine helvétique sans atteindre le potentiel montré chez Force India. Le problème est qu'il a juste eu le temps de boucler le projet C31, révélé lundi matin, avant d'annoncer son départ pour une écurie de pointe installée en Angleterre, à l'identité encore inconnue.

Bref, Sauber est à la croisée des chemins et ce n'est peut-être pas un hasard si l'équipe, n°7 mondiale en 2011, s'est gardée d'annoncer les résultats qu'elle visait précisément. Elle ne donne pas le sentiment de savoir elle où va au milieu d'un plateau extrêmement concurrentiel, avec les intouchables Red Bull, McLaren et Ferrari, les non moins accessibles Mercedes et Renault, voire Force India. Il lui reste à jouer dans la même catégorie que Toro Rosso et Williams, et peut-être même Caterham.

Sauber F1

"Nous ambitionnons de commencer aussi fort qu'en 2011, et de maintenir ce niveau de performance pendant toute l'année", s'est contenté de dire Peter Sauber, le fondateur et directeur d'équipe. "Notre but est de finir régulièrement dans les points pour se mettre dans une position significativement meilleure au championnat."

Concrètement, la C31 s'inscrit dans la continuité apparente de sa devancière, si ce n'est son nez raboté pour une question de règlement. Mais ce n'est qu'une impression, car la C31 à moteur Ferrari "bénéficie d'un grand nombre de nouveaux développements prometteurs, dans d'autres domaines que ceux systématiquement investis sur la voiture de l'an dernier", ajoute le patron-fondateur.

Kobayashi attendu comme un vrai leader

Ce dernier se montre d'un optimisme tempéré sur le rendement de ses pilotes. "Kamui sera dans sa troisième saison complète. L'an dernier, nous lui avons demandé de prendre le leadership des responsabilités dans le team et il a grandi dans ce rôle. Avec son année de débutant, Sergio se lance dans sa seconde saison, qui est souvent la plus dure dans la carrière d'un pilote. Les deux ont un énorme potentiel et travailleront avec les mêmes ingénieurs de course", a indiqué Peter Sauber.

"Lors de ma première année avec l'équipe, j'ai pris un mauvais départ et ma seconde moitié de saison a été bonne. Dans ma deuxième saison, cela a été exact contraire. Pour notre troisième année, nous devrions pouvoir parier sur des arrivées régulières dans les points", a commenté Kobayashi. "Ma première année en F1 m'a paru longue comme trois, il y a tellement eu de choses à apprendre. Mais je sens maintenant que je suis installé en F1 et je suis déterminer à franchir un palier en 2012 afin d'offrir des de meilleurs résultats sur des bases plus régulières", a annoncé Sergio Pérez.

En l'absence de James Key, Matt Morris s'est exprimé sur les caractéristiques de la voiture. "La C31 est révolutionnaire là où nous avons eu des idées neuves, spécialement l'arrière", a dit le chef designer, en référence à l'adoption d'une suspension arrière à tirant. "Nous avons dû apprendre des faiblesses identifiées sur la C30 et en même temps garder ses forces." C'est pour cette raison que le bureau technique a conservé le châssis haut, autrement dit la position élevée de l'avant du cockpit, qu'il a fallu couper. Les normes de sécurité imposant une section frontale minimale au niveau de l'axe des roues avant, l'équipe de design a donc réduit la hauteur de tout ce qui se trouvait entre l'axe et la pointe du museau afin de ne pas excéder les 55 cm (contre 62,5 cm en 2011).

Par ailleurs, les pontons ont été échancrés dans leur partie inférieure pour mener des zones de développement aéro. L'équipe précise que le principe de refroidissement (l'entrée des pontons) répond à la même philosophie que sur la C30. Enfin, elle insiste sur le travail de réduction du volume de la carrosserie au niveau du train arrière pour aider au dessin de la boîte de vitesses et ménager de nouvelle possibilité d'utilisation du fond plat.

Sauber F1
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×