Getty Images

MOTOGP - Espargaro (Aprilia) domine Marquez (Honda) et Dovizioso (Ducati) lors des essais libres 2

Libres 2 : Espargaro brille, Marquez et Dovizioso dans un mouchoir

Le 20/10/2017 à 07:01Mis à jour Le 20/10/2017 à 08:27

GRAND PRIX D'AUSTRALIE - Aleix Espargaro (Aprilia) a surpris tout le monde en décrochant le meilleur temps du deuxième entraînement, ce vendredi. Mais il a devancé d'un rien les deux candidats au titre, Marc Marquez (Honda HRC) et Andrea Dovizioso (Ducati Team).

Eurosport Player : Regardez le dernier GP de la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Marc Marquez (Honda HRC) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) sont décidément inséparables. Les deux candidats au titre se sont tenus dans un mouchoir de poche, ce vendredi, lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie. Toujours plus en osmose avec sa machine, Aleix Espargaro (Aprilia Gresini) s'est payé les deux hommes pour un souffle.

Vidéo - Zarco : "Avec le vent, j'ai tendance à me faire secouer"

01:54

151 millièmes d'écart le matin, à peine 92 l'après-midi : Marquez et "Dovi" sont toujours sur la même longueur d'onde, même si l'Espagnol a encore devancé son rival, en 1'29"230. Le champion du monde en titre a aussi et surtout affiché un rythme légèrement plus régulier que celui de l'Italien, alignant cinq tours sous la barre de la 1'30 en gommes "medium" à l'avant et "tendre" à l'arrière. Sur la feuille des temps, ils ont été battus par Espargaro, auteur d'un tour remarquable bouclé en 1'29"225.

Vidéo - Piégé au virage n°8, Viñales s'en est bien sorti malgré une lourde chute

00:40

Pour Maverick Viñales (Yamaha Factory), dont les espoirs de titre sont infimes, la donne n'a pas vraiment changé. Le prodige de Roses a encore enquillé les bons chronos, s'installant au cinquième rang en 1'29"423. Mais il a aussi été victime d'une chute sans conséquence à la suite d'un changement de direction. Qu'importe, il n'aura pas à passer par la Q1 en qualification, contrairement à son coéquipier Valentino Rossi, douzième, ou Jorge Lorenzo (Ducati Team), onzième. Pour le Majorquin, la fin de saison est décidément bien plus délicate qu'espérée.

Vidéo - Poncharal : "Folger ? Cavendish avait une maladie similaire, il a mis 3 mois à s'en remettre"

02:47
0
0