2010 GP de Catalogne Suter Tomizawa - AFP
 
Article
commentaires
Moto > Grand Prix de Saint-Marin

Tomizawa, le drame

Tomizawa, le drame

Par AFP
Dernière mise à jour Le 05/09/2010 à 19:20 -
Par AFP - Le 05/09/2010 à 19:20
L'espoir nippon Shoya Tomizawa, 19 ans, n'a pas survécu à ses blessures contractées lors d'une chute en Moto2, dimanche à Misano.

Shoya Tomizawa, 19 ans, s'est tué dimanche en course lors du Grand Prix de Saint-Marin à la suite d'une chute dans l'épreuve réservée à la catégorie des Moto2, a annoncé à Misano la Dorna organisatrice de la course. Le pilote japonais, premier vainqueur au Qatar en avril dernier de cette nouvelle catégorie intermédiaire, est décédé à l'hôpital de Riccione des suites de ses nombreux traumatismes relevés au crâne, au thorax et à l'abdomen, a indiqué un communiqué de la Dorna.

Alors qu'il occupait la troisième position de la course, peu après en avoir été le leader, Tomizawa, est sorti large d'un virage à gauche et la roue de sa moto a glissé sur la bordure, éjectant son pilote. L'Italien Alex de Angelis et le Britannique Scott Redding, qui le suivaient à quelques mètres n'ont pu éviter l'impact et ont chuté à leur tour s'en tirant sans trop de mal. Le Japonais, touché par les deux motos en perdition, a été rapidement emmené au centre médical du circuit puis à l'hôpital de Riccione tout proche, où il a été prononcé mort à 14h20.

Dimanche dernier, Peter Lenz, un espoir étasunien de 13 ans, avait perdu la vie lors d'une course de support de la 12e manche du Mondial, à Indianapolis. Cet acharnement du sort a pris d'effroi les pilotes de MotoGP. "Lorsqu'il se passe de telles choses, la course n'a plus de sens. Shoya était un pilote très rapide, un garçon très amusant. Son accident a été épouvantable", a déclaré Valentino Rossi (Yamaha Factory), 3e de la course MotoGP.

Ce jeune pilote, alors 6e au classement mondial, s'était révélé dans cette catégorie qui a remplacé cette saison les 250cc. Après deux saisons décevantes en 250 (25e en 2008 et 17e en 2009) il s'était rapidement mis au maniement d'une 600cc quatre temps. Le précédent décès d'un pilote en Grand Prix remontait à celui du Japonais Daijiro Kato, 24 ans, lors du Grand Prix du Japon MotoGP 2003, à Suzuka.