AFP

Pierre Vaultier, champion olympique de snowboardcross

Vaultier, l'indestructible

Le 18/02/2014 à 13:04

Malgré un genou en vrac, Pierre Vaultier a remporté l'or olympique à Sotchi en snowboardcross. Paul-Henri De Le Rue a terminé quatrième.

Pierre Vaultier a gagné son pari. Victime d’une rupture d’un ligament croisé d’un genou en décembre, le Français a choisi de ne pas se faire opérer pour être à Sotchi et a décroché la médaille d’or en snowboardcross à Rosa Khoutor. Le natif de Briançon, 26 ans, a remporté une finale bien maîtrisée en devançant le Russe Nikolay Olyunin. Dans le coma il y a encore un mois, Paul Henri De Le Rue a été à un souffle de la médaille de bronze, terminant juste derrière l’Américain Alex Deibold.

Vaultier, triple vainqueur du globe de la spécialité (2008-2010-2012), n’a pas été battu une fois de la journée, qui s’est déroulée sous la pluie. Il a gagné son huitième de finale, son quart de finale et sa demi-finale, souvent avec facilité. Jusqu’à la finale, Olyunin, qui évoluait à domicile, était dans le même cas, mais il a dû s’incliner face à un snowboardeur plus technique. La technique, c’est ce qu’il a manqué à De Le Rue sur une seule courbe, dans le dernier tiers du parcours, la faute qui lui coûte une médaille qui aurait été miraculeuse. Cela aurait été la deuxième pour lui qui a pris le bronze à Turin. Mais "on s’en fout à la limite, Pierre est en or, a-t-il préféré retenir à l'arrivée. La quatrième place c’est celle du con, mais un bon con".

Après le bronze de Chloé Trespeuch dimanche, la France confirme sa tradition du cross. La discipline est arrivée au programme des Jeux Olympiques en 2006 et les Bleus y ont décroché cinq breloques. Mais jusque-là, la meilleure performance était l’argent de Deborah Anthonioz à Vancouver. Cette fois, le clan tricolore possède un champion olympique dans la discipline, le seul autre athlète Français en dehors de Martin Fourcade à Sotchi.

0
0