Eurosport

Universiade 2017 : Robinot en bronze en tennis de table

Universiade 2017 : Robinot en bronze en tennis de table

Le 29/08/2017 à 17:55Mis à jour Le 29/08/2017 à 17:56

Grosse journée ce mardi à l'Universiade d'été 2017 de Taipei où beaucoup d'épreuves rendaient leur verdict.

Ce fut par exemple le cas du tennis de table. Dans cette discipline dominée par l’Asie, Alexandre Robinot a porté haut les couleurs de la France et de l’Europe, s’offrant notamment le scalp de Yuya Oshima, tête de série n°1 et 17e mondial.

Le pongiste tricolore s’est hissé jusqu’en demi-finale où il a subi la loi du Japonais Masataka Morizono (1-4), futur vainqueur du tournoi. Il était revenu à 2 manches à 1 avant de s’écrouler dans les deux sets suivants perdus 3-11 et 2-11.

Robinot apporte tout de même une belle médaille de bronze à l’équipe de France, la 16ème au total pour le moment. Sans surprise, les formations asiatiques ont trusté tous les titres de la discipline. Le Japon termine meilleure nation avec 7 médailles dont 3 d’or, juste devant la Corée du Sud (6 médailles, deux titres). La Chine n’obtient que deux breloques, alors que Taipei en épingle sept à son tableau de chasse, mais sans le moindre titre.

Les Asiatiques font la loi dans la raquette

L’Asie est décidément la reine des sports de raquettes, puisque le continent a aussi remporté six des sept titres mis en jeu en tennis. Seul le double hommes est venu briser l’hégémonie asiatique, les Russes Richard Muzaev et Alan Karatsev battant en finale la paire britannique Jack Findel-Hawkins-Luke Johnson (6-1, 3-6, [10-7]).

Chez les femmes, le titre du double a été remporté par le duo de Taipei Chan-Chan, victoire du pays hôte également en simple messieurs par Jason Jung, facile vainqueur du Sud-Coréen Seongchan Hong (6-2, 6-4).

Défaite en revanche en finale du tableau dames de la taïwanaise Ya-Hsuan Lee, battue par la Thaïlandaise Wongteanchai (6-7[5], 6-4, 1-6). Enfin, le Japon décroche l’or en double mixte grâce à Erina Haysashi et Kaito Uesugi, vainqueurs des Slovaques Ivan Kosec et Simona Parajova (7-5, 6-4).

Carton plein de Taipei en billard, la Russie gère en GR

Incroyable domination de Taïwan en billard ! Le pays organisateur, qui concourt sous le nom de « Taipei chinois » pour raisons diplomatiques, a enfilé les boules comme des perles pour remporter les 4 titres de ces Universiades ! Ce mardi, les doublettes masculine et féminine taïwanaises ont respectivement dominé leurs homologues japonaise (11-4) et sud-coréenne (9-3).

Dimanche, Cheng-Chin Ku avait remporté l’or chez les dames en s’imposant face à la Mongole Bayarsaikhan (9-3), alors qu’un peu plus tôt Jui-An Hsu n’avait pas fait de détails face à son compatriote Cheng-Chieh Liu (11-3). À noter aussi les deux médailles de bronze norvégiennes en simple et double masculins.

En gymnastique rythmique, la Russie, portée par une impressionnante Iuliia Bravikova (5 podiums), a réalisé un époustouflant carton plein ce mardi, remportant le cerceau individuel et par équipe, le ballon, les massues, le ruban, ainsi que l’épreuve 3 ballons/2 cordes. Au total, les Russes font une razzia de 13 médailles dont 7 titres sur 8 en GR ! Lundi, l’Ukraine était tout de même parvenue à s’emparer de l’or par équipe au cumul des 5 cerceaux et des 3 ballons/2 cordes. Dans l’art martial du wushu, la Chine a brillé avec 9 médailles dont 7 titres sur 14 décernés.

0
0