AFP

Cette fois c'est Nick Kyrgios qui a jeté l'éponge, laissant Stan Wawrinka filer en finale

Cette fois c'est Kyrgios qui a jeté l'éponge, laissant Wawrinka filer en finale
Par Eurosport

Mis à jourLe 26/02/2016 à 18:20

Publiéle 26/02/2016 à 15:26

Mis à jourLe 26/02/2016 à 18:20

Publiéle 26/02/2016 à 15:26

Article de Eurosport

ATP 500 DUBAI - Nick Kyrgios n'a pas pu défier Stan Wawrinka jusqu'au bout, vendredi en demi-finale. Blessé, l'Australien a abandonné à 6-3, 3-0 contre lui à cause d'une blessures au dos. Le scenario inverse de leur confrontation à Montréal, en 2015.

Vainqueur de la première manche 6-4, Stan Wawrinka avait regagné son siège à 3-0 en sa faveur dans le deuxième set lorsque Nick Kyrgios s'est approché du filet pour lui signifier qu'il en restait là. Le Suisse s'est alors levé pour recevoir l'accolade respectueuse.

"Depuis le début de la semaine, il est certain que je n'avais pas très bien joué du tout. Mais j'ai pu m'améliorer, et c'est cela qui me rend heureux", a commenté le vainqueur.

L'Australien blessé au dos sans rémission malgré le recours au médecin, la première demi-finale de l'ATP 500 de Dubaï a trouvé une conclusion frustrante mais apaisante après un premier épisode resté célèbre entre les deux hommes, au Masters 1000 de Montréal en 2015. On s'en souvient, l'enfant terrible du circuit avait eu des propos répréhensibles à l'endroit du vainqueur de Melbourne 2014 et de Roland-Garros 2015.

Petit clin d'oeil de l'histoire, à Montréal c'est Stan Wawrinka qui avait dû abandonner, victime d'un dos douloureux.

Stan Wawrinka affrontera samedi le Chypriote Marcos Baghdatis qui a éliminé l'Espagnol Feliciano Lopez, 3-6, 7-6, 6-1.

0 commentaire
Vous lisez :