Panoramic

ATP Rotterdam : Herbert s'est payé Thiem pour rejoindre Tsonga dans le dernier carré

Herbert s'est payé Thiem pour rejoindre Tsonga dans le dernier carré

Le 17/02/2017 à 23:50Mis à jour Le 18/02/2017 à 00:43

ATP 500 ROTTERDAM - Jo-Wilfried Tsonga et Pierre-Hugues Herbert ont tous deux composté leur billet pour les demi-finales. Le premier a sorti la tête de série n°1 du tournoi, le Croate Marin Cilic (7-6, 7-6). Il affrontera le Tchèque Tomas Berdych. Le second a signé la plus belle performance de sa carrière en simple, face à l'Autrichien Dominic Thiem (6-4, 7-6). Il défiera le Belge David Goffin.

Samedi, deux Français joueront les demi-finales à Rotterdam. Le premier était plutôt attendu. Le second, nettement moins. Jo-Wilfried Tsonga et Pierre-Hugues Herbert se sont hissés dans le dernier carré. En battant tous les deux un joueur du Top 10. Pour Tsonga, c'est une première en 2017.

Pour Herbert, 109e mondial, c'est une première tout court : jamais, avant de dompter l'Autrichien Dominic Thiem (6-4, 7-6) en 1h23, il n'y était parvenu. La performance de l'Alsacien, intraitable sur son service face au 8e du classement ATP, est d'autant plus remarquable qu'il était issu des qualifications. Samedi, il se mesurera à David Goffin. En costaud, le Belge a dominé le finaliste du dernier Open d'Australie, le Bulgare Grigor Dimitrov (6-4, 1-6, 6-3).

Tsonga : "Pas loin de mon meilleur tennis"

Tsonga a, lui aussi, frappé un joli coup, en venant à bout de Marin Cilic. Le Croate, 7e mondial, était tête de série n°1 à Rotterdam. Il a cédé en deux sets et deux heures de jeu. Deux manches accrochées, que Tsonga (14e à l'ATP) a enlevées au tie break (7-6[8], 7-6[5]). "J'ai disputé un bon match, s'est félicité Tsonga. J'ai même joué pas loin de mon meilleur tennis. Si je continue comme ça, j'ai des chances d'aller plus loin, de retourner en finale". Six ans après celle perdue face au Suédois Robin Soderling. Pour parvenir à ses fins, il devra passer l'obstacle Tomas Berdych (13e), nettement plus expéditif face au tenant du titre Martin Klizan (6-3, 6-3).

Face à Cilic, le Manceau s'est montré particulièrement solide sur sa mise en jeu. En attestent ses 12 aces et ses 85% de points gagnés derrière son premier service. Cela n'a pas empêché son adversaire de le pousser aux jeux décisifs. Dans le premier, Cilic a eu une balle de set, à 7-6. Effacée par Tsonga, qui l'a emporté 10-8. Dans le seconde, en revanche, le n°2 tricolore a fait la course en tête, porté par un service toujours aussi efficace. Il devra l'être pour se hisser en finale. Car samedi, il croisera la route d'un Berdych en démonstration face à Klizan. Le Tchèque n'a eu besoin que de 59 minutes chrono pour dompter le Slovaque.

Jo-Wilfried Tsonga, au tournoi ATP 500 de Rotterdam.

Jo-Wilfried Tsonga, au tournoi ATP 500 de Rotterdam.AFP

0
0