Getty Images

Jack Sock se relance en battant Marin Cilic au bout du suspense

Sock se relance en battant Cilic au bout du suspense

Le 14/11/2017 à 17:51Mis à jour Le 14/11/2017 à 18:57

MASTERS DE LONDRES - Le match des perdants de la première rencontre du groupe Becker a souri à Jack Sock, mardi après-midi. L'Américain est venu à bout de Marin Cilic en trois manches (5-7, 6-2, 7-6(4)) et conserve ses chances dans la course au dernier carré. Pour le Croate en revanche, c'est quasiment plié.

Dans ce duel de vaincus des premiers matches du groupe Boris Becker, c'est Jack Sock qui a tiré son épingle du jeu pour s'imposer contre Marin Cilic. L'Américain est venu à bout du Croate en trois manches (5-7, 6-2, 7-6(4)) et 2h27 de jeu, mardi. Il se donne encore l'espoir d'accéder aux demi-finales, en attendant le résultat de l'affiche de ce soir (21h) entre Roger Federer et Alexander Zverev. Le récent vainqueur surprise du Masters 1000 de Bercy a empoché du même coup la première victoire de sa carrière dans le tournoi des maîtres.

L'un, Jack Sock, avait semé des promesses lors de sa défaite contre Roger Federer (6-4, 7-6(4)). L'autre, Marin Cilic, n'avait pas su profiter du creux physique d'Alexander Zverev (6-4, 3-6, 6-4). Ce mardi après-midi, les deux joueurs ont été dans la lignée de leur prestation inaugurale. Dans le premier set, c'est le Croate qui a pris le plus d'initiatives, en témoigne ses 15 coups gagnants et ses 13 fautes directes. Même s'il a été breaké dès le premier jeu avant de réagir dans la foulée. Le finaliste de Wimbledon a ensuite serré les boulons avec un break à 6-5 pour empocher la première manche (5-7).

Un break et un mini-break d'avance pour Cilic dans la dernière manche

Sock ne cachait pas sa frustration en balançant une balle dans le public et écopant par la même occasion d'un "warning". Un geste qui lui a été bénéfique puisque dans la foulée, il a encore breaké d'entrée en imprimant beaucoup plus d'intensité dans ses frappes et notamment en coup droit. Le quatrième jeu a été extrêmement disputé et après une bataille d'une quinzaine de minutes, l'Américain a conservé son avance avant de réaliser le double break et de s'envoler pour recoller assez facilement à un set partout (6-2).

Dans la manche décisive, Cilic a d'abord cru faire un pas important vers la victoire grâce à un break rapide qui lui a permis de mener 3-0. Mais le vainqueur de l'US Open en 2014 s'est déréglé en ne choisissant pas les bonnes zones et en se montrant fébrile derrière sa seconde balle (49% de réussite). Les jeux blancs se sont succédés des deux côtés (quatre) et la décision s'est finalement faite dans le tie-break. Et là encore, le cinquième joueur mondial avait la victoire à portée de main avec un mini-break d'avance à 4-2. Sauf que Sock en a décidé autrement en remettant un coup d'accélérateur pour remporter cinq points consécutifs et s'imposer.

Marin Cilic va commencer à nourrir un complexe d'infériorité face à son bourreau du jour, qui a remporté chacune de leurs trois confrontations. Au Masters, il voit toujours son compteur bloqué à une petite victoire en huit matches et surtout ses espoirs de dernier carré se sont presque envolés avec cette deuxième défaite. Tout le contraire pour Jack Sock, qui aura l'opportunité contre Alexander Zverev jeudi de donner un prolongement à sa belle fin de saison, marquée par son titre à Bercy.

0
0