Panoramic

Contrarié par sa non-sélection en Coupe Davis, Mahut ne peut pourtant rien reprocher à Clément

Contrarié par sa non-sélection, Mahut ne peut pourtant rien reprocher à Clément

Le 02/04/2014 à 09:29Mis à jour Le 02/04/2014 à 13:52

Frustré de ne pas avoir été sélectionné à la suite du forfait de Richard Gasquet pour le quart de finale de Coupe Davis face à l’Allemagne, Nicolas Mahut regrette qu’Arnaud Clément ne l’ait pas prévenu. Mais le choix du capitaine suit une certaine logique.

Richard Gasquet forfait, c’est la moitié des joueurs utilisés lors du premier tour face à l’Australie qui a disparu des plans d’Arnaud Clément. Pour remplacer celui qui avait épaulé Tsonga au premier tour en simple comme en double, le capitaine tricolore a choisi non pas un joueur, mais deux : Edouard Roger-Vasselin et Michaël Llodra. Et cela n’a pas vraiment plu à Nicolas Mahut, qui a exprimé son mal-être dans le journal L’Equipe dans l’édition de mardi : "Ce serait mentir de dire que je le vis bien. Je commence à me rendre compte que je n’entre pas dans les plans d’Arnaud (Clément)."

Si la déception du Français semble légitime, sa non-sélection répond avant tout à une logique propre à Arnaud Clément dans le choix des hommes mais aussi à des faits indéniables. L’Angevin peut-il vraiment contester cette non-sélection ? Qu’est-ce qui a motivé le capitaine de l’équipe de France ? Eléments de réponse.

Pourquoi avoir pris cinq joueurs ?

L’explication : Arnaud Clément a choisi la continuité, en appelant la même équipe que lors du premier tour. Suite au forfait de Richard Gasquet, restait ainsi Jo-Wilfried Tsonga, Julien Bennetau et Gaël Monfils. Si leur présence suffisait pour disputer à la fois simples et double, comme face à l'Australie au mois de février, l’incertitude régnant autour de la capacité de Monfils à jouer un rôle important a obligé le sélectionneur à revoir ses plans. D’où le choix d’Arnaud Clément d'appeler Edouard Roger-Vasselin en plus de Michaël Llodra. Et non Nicolas Mahut, comme Jérémy Chardy ou encore Adrian Mannarino.

La contestation de Mahut : Crédible dans le sens où Edouard Roger-Vasselin et lui sont assez polyvalents, et où l'Angevin est deux rangs devant "ERV" au classement ATP de cette semaine.

Zeigt Respekt vor dem deutschen B-Team: Arnaud Clement

Zeigt Respekt vor dem deutschen B-Team: Arnaud ClementSID

La volonté d’avoir un joueur plus axé simple ?

L’explication : Aucun autre joueur français n’étant suffisamment polyvalent pour couvrir à la fois le simple et le double comme Gasquet et Tsonga, Arnaud Clément a privilégié deux joueurs au profil différent. " J’ai pris Mika (Llodra) qui est un spécialiste du double mais un peu court en simple et Edouard (Roger-Vasselin) qui est très polyvalent pour avoir pas mal d’options ", a déclaré le sélectionneur tricolore. Edouard Roger-Vasselin doit ainsi sa place à sa meilleure qualité en simple.

La contestation de Mahut : Compliquée car le constat est implacable. Même si, effectivement, "ERV" est inexpérimenté en Coupe Davis, Roger-Vasselin est meilleur en simple que Mahut, l’Angevin étant davantage un joueur de double, mais pas un spécialiste comme Llodra.

Les résultats ont-ils pris le pas sur le classement pour Clément ?

L’explication : Pour effectuer son choix, "la Clé" ne s’est pas appuyé sur le classement ATP pur et dur, au grand dam de Nicolas Mahut : "Quand tu arrives à ton meilleur classement, tu te dis que tu peux être le prochain…", a avoué le 39e mondial au quotidien sportif. Effectivement, au classement technique, l’Angevin devance Roger-Vasselin à la fois en simple (39e contre 41e) et en double (12e contre 16e). Mais Arnaud Clément a choisi de plutôt se fier aux résultats en 2014 des joueurs.

Auteur d’une finale à Chennaï (ATP 250), d’un troisième tour à l’Open d’Australie, de deux quarts de finale à Montpellier et à Marseille, Edouard Roger-Vasselin a surtout brillé lors de la tournée américaine, en manquant de faire tomber Milos Raonic (11e) à Indian Wells (battu 6-7, 6-4, 6-7) avant d’atteindre le 3e tour à Miami. Tout cela, en éliminant depuis le début de la saison six membres du Top 60 dont Marin Cilic (25e) en Floride. De son côté, Nicolas Mahut n’a pas particulièrement brillé, n’affichant qu’un quart de finale à Marseille et deux éliminations au premier tour lors de la tournée aux Etats-Unis. En ne sortant surtout aucun joueur du Top 60. Une statistique qui a sûrement fait pencher la balance en faveur de "ERV".

La contestation de Mahut : Impossible car les résultats récents parlent vraiment pour Roger-Vasselin, l’Angevin glanant ses points seulement en Challenger.

Edouard Roger-Vasselin, Indian Wells 2014

Edouard Roger-Vasselin, Indian Wells 2014AFP

Plus de possibilités en double avec Roger-Vasselin ?

L’explication : Nicolas Mahut dispute depuis un an et demi les matches de double avec Michaël Llodra après avoir longtemps été associé à Edouard Roger-Vasselin ou Julien Benneteau. Arnaud Clément ayant pris le parti de sélectionner le Parisien pour son expérience en double (trois victoires en Grand Chelem et 36 matches en Coupe Davis pour 23 victoires), choisir l’Angevin aurait conduit le sélectionneur à se retrouver avec trois paires de double: Tsonga-Benneteau, Benneteau-Llodra et Llodra-Mahut. En choisissant plutôt Edouard Roger-Vasselin, Arnaud Clément s’offre ainsi des paires complémentaires avec : ERV-Tsonga, utilisée lors de la début de carrière des deux joueurs, mais surtout Benneteau-ERV, vainqueur du tournoi de Marseille et huitième de finaliste à l’Open d’Australie cette saison.

La contestation de Mahut : Très crédible, avoir trois ou quatre possibilités en double ne représentant pas une grosse différence.

Au final, choisir entre Edouard Roger-Vasselin et Nicolas Mahut n’a pas dû être simple pour Clément. Mais l’Angevin de 32 ans présentait moins de garanties, notamment en simple, que le natif de Gennevilliers. Sa déception est compréhensible, contester la sélection l’est moins. Un jour, son tour viendra peut-être si la concurrence s'effrite encore... car il ne faut pas oublier le fait que Gilles Simon et Benoît Paire sont blessés et que Jérémy Chardy, actuellement 49e mondial, a joué plus que matches en Coupe davis (3) que Mahut et Roger-Vasselin réunis...

0
0