AFP

Masters 1000 de Miami (8es de finale) : Gasquet sorti par Berdych, Simon détruit Pouille

Gasquet n'a pas su conclure, Simon n'a laissé qu'un jeu à Pouille

Mis à jourLe 29/03/2016 à 20:14

Publiéle 29/03/2016 à 19:47

Mis à jourLe 29/03/2016 à 20:14

Publiéle 29/03/2016 à 19:47

Article de Cyril Morin

MASTERS 1000 MIAMI - Grosse déception pour Richard Gasquet. Le Français a été battu mardi par Tomas Berdych en 8e de finale du Masters 1000 de Miami (6-4, 3-6, 7-5) au terme d'une rencontre qu'il a pourtant globalement dominé. Mais le Tchèque, qui a su faire le dos rond dans ses temps faibles, a saisi sa chance au bon moment dans les fins de set pour s'offrir une place en quart de finale.

Un onzième jeu catastrophique dans le troisième set et Richard Gasquet a tout perdu. Bien en place et incisif dès les premières minutes du match, le Français a mis tous les ingrédients pour se débarrasser de Tomas Berdych, 7e mondial. Mais dans le dernier set, le Biterrois est complètement passé à côté de son jeu de service alors que les deux hommes étaient à 5-5. Un break plus tard et le Tchèque pliait un match dans lequel il a pourtant été dominé par le 10e mondial (6-4, 3-6, 7-5). Il se qualifie donc pour les quarts de finale où il affrontera le vainqueur du 8e entre Novak Djokovic et Dominic Thiem.

Pourtant, Richard Gasquet ne méritait pas forcément de sortir de la sorte. Le Français avait parfaitement entamé la rencontre, breakant le premier dans la manche initiale. Mais il a ensuite connu un relâchement coupable en fin de set, qui a permis à Berdych de revenir, et même d'empocher le set (6-4) dans la foulée en breakant de nouveau Gasquet à 5-4.

Trop d'occasions manquées

Mais dès le début du deuxième set, Gasquet a eu le mérite de rebondir de très belle manière. Agressif sur le revers du Tchèque, il a su prendre les devants d'entrée pour ne plus les lâcher (6-3).

Le 3e set fu très accroché et Gasquet a eu plusieurs occasions de faire le break, notamment grâce au manque de précision de son adversaire, auteur de dix fautes directes contre cinq pour le Français. Mais, comme souvent pour le Français, c’est dans la tête que s’est joué le match. Continuant à pousser Berdych à la faute, il a longtemps tenu son rang. Mais, à 5-5, il a explosé. La faute à un coup droit envoyé en tribunes qui l’a perturbé.

La suite est connue. Berdych a fait le break et tué le match au service pour s’offrir son 4e quart de finale d'affilée à Miami (le 6e en sept ans). Au prochain tour, il devra cependant élever son niveau s’il veut espérer accéder aux demi-finales. Car c’est Novak Djokovic qui risque de se présenter face à lui.

Simon démolit Pouille

De son côté, Gilles Simon n’a pas fait de détails face à Lucas Pouille (6-0, 6-1) en s’offrant le match en moins d’une heure (57 minutes)... Jamais le jeune Français n’a réussi à mettre en difficulté la tête de série numéro 18 du tournoi. Avec 4 petits points gagnants et 28 fautes directes, Pouille ne pouvait pas espérer beaucoup mieux.

Gilles Simon retrouvera Davis Goffin en quarts de finale. Le Belge, tête de série numéro, s’était offert le lucky loser Horacio Zeballos un peu plus tôt dans la journée (7-5, 6-3).

0 commentaire
Vous lisez :