AFP

Masters 1000 Toronto - Jo-Wilfried Tsonga bat Grigor Dimitrov et se hisse en finale

Et maintenant, Tsonga s'offre une finale

Mis à jourLe 10/08/2014 à 08:33

Publiéle 09/08/2014 à 22:37

Mis à jourLe 10/08/2014 à 08:33

Publiéle 09/08/2014 à 22:37

Article de Ontiou Dasylva

Après Novak Djokovic et Andy Murray, Jo-Wilfried Tsonga a battu Grigor Dimitrov pour se hisser en finale du Masters 1000 de Toronto. Le Français s'est imposé en deux sets contre le Bulgare, (6-4, 6-3). Il affrontera Roger Federer, tranquille face à Feliciano Lopez (6-3, 6-4).

Et de trois ! Après Novak Djokovic, il y a deux jours et Andy Murray hier, Jo Wilfried Tsonga a fait chuter un troisième membre du top 10 dans  au Masters 1000 de Toronto.  Au terme d’un match largement maitrisé, le Français a dominé Grigor Dimitrov en deux sets (6-4,6-3) pour se hisser en finale du tournoi canadien. Il retrouvera dimanche Roger Federer, facile vainqueur de Feliciano Lopez (6-3, 6-4), pour tenter de remporter son premier titre de l’année et son deuxième M1000, après Bercy 2008.

Bousculé par Andy Murray vendredi en quart de finale, Jo-Wilfried Tsonga n'a eu cette fois besoin que de deux sets face à un Dimitrov visiblement émoussé. Le Manceau a certes moins bien servi par rapport à ses précédentes sorties, avec seulement 49% de premières balles sur l'ensemble de la rencontre, mais il a retrouvé toute son efficacité à chaque fois qu'il a été en danger. Comme dans ce 10e jeu du premier set, si important. Alors qu'il venait de faire le break, Tsonga a écarté quatre balles de debreak avant de conclure le set (6-4). Sans doute le jeu clé de cette partie.

Retour dans le top 10 en cas de victoire dimanche

Tsonga a ensuite complétement géré la seconde manche et profité des fautes de son adversaire pour dresser son chemin jusqu’en finale. Dimitrov, après avoir remporté le premier jeu du deuxième acte, a connu un énorme trou noir en concédant... quinze points de suite ! Et si Tsonga a manqué une première opportunité de double break à 3-1, il n'a pas raté l'occasion de boucler le match sur le service du protégé de Roger Rasheed à 5-3. Miraculé la veille lors de son quart de finale face à Kevin Anderson (où il a sauvé deux balles de matches), Dimitrov n’a pas été en mesure de tenir son rang samedi.

En grosse difficulté depuis le début de la saison, le désormais N°1 tricolore (il repassera devant Richard Gasquet dès lundi au classement ATP) vit une semaine exceptionnelle. Il devra poursuivre sa superbe série dimanche pour sa première finale de Masters depuis Bercy 2011, où il s'était incliné face à Roger Federer. Un Federer que le Manceau qu'il pourrait retrouver sur sa route si le Suisse domine Feliciano Lopez dans la seconde demi-finale. En cas de titre, Jo-Wilfried Tsonga réintégrera le top 10, un rang qu’il n’a plus atteint depuis le mois d’avril dernier.

0 commentaire
Vous lisez :