AFP

Sept ans et demi après, Serena Williams rejoint sa soeur Venus en finale d'un Grand Chelem

Sept ans et demi après, Serena n'a pas raté le rendez-vous avec sa sœur

Le 26/01/2017 à 09:14

OPEN D'AUSTRALIE - Serena Williams s'est qualifiée pour la finale à Melbourne en battant Mirjana Lucic-Baroni (6-2, 6-1). Elle y affrontera sa soeur, Venus, plus de sept ans après leur dernière finale en Grand Chelem, à Wimbledon en 2009.

Les sœurs Williams sont montées dans une machine à remonter le temps. Après la qualification de Venus pour la finale plus tôt dans la journée, Serena n'a pas manqué de la rejoindre. La numéro 2 mondiale a étrillé Mirjana Lucic-Baroni en deux petits sets (6-2, 6-1) et moins d'une heure de jeu (0h50). Plus de sept ans après leur dernière finale de Grand Chelem, à Wimbledon en 2009, les deux joueuses s'affronteront à nouveau pour un titre majeur. Ce sera la deuxième finale commune de leur carrière à Melbourne (après 2003, victoire de Serena).

En attendant les éventuelles retrouvailles entre Rafael Nadal et Roger Federer dans le tableau masculin, les sœurs Williams offrent déjà un premier retour vers le passé. Le premier duel entre les deux sœurs date de… 1998, à l'Open d'Australie déjà. Venus avait alors battu sa cadette au deuxième tour. Près de 20 ans plus tard, le rapport le force n'est plus du tout le même entre les deux. La qualification de Venus Williams est d'ailleurs la grosse surprise de ce tournoi, celle de Serena est presque routinière tant elle a fixé haut ses standards.

" Un rêve devenu réalité"

Contre Lucic-Baroni, elle est restée fidèle à ce qu'elle a été depuis le début de tournoi : intraitable. La Croate est même celle qui lui a posé le moins de problème, comme si l'idée de retrouver sa sœur avait un peu plus galvanisé Serena. La numéro 2 mondiale a écrabouillé son adversaire et expédié les affaires courantes dans des temps impressionnants. Un petit jeu pour se mettre en route et l'Américaine a commencé à étouffer son opposante. Et les dégâts ont été importants : cinq breaks, 14 coups gagnants, 100% au filet (7/7). Elle n'est plus qu'à une victoire de retrouver sa place de numéro 1 et son niveau de jeu prouve qu'elle a tout pour reprendre son trône.

La Croate, qui jouait à 34 ans sa deuxième demie d'un Grand Chelem après celle de Wimbledon en 1999, n'a apparemment jamais pu se libérer sur le court et a multiplié les imprécisions. Face à Serena, la note est forcément salée à la fin. Le temps d'un selfie et Lucic-Baroni faisait ses adieux à la Rod Laver Arena. Serena, elle, pouvait dire sa joie de retrouver sa sœur en finale d'un Grand Chelem : "Pour nous, être toutes les deux en finale c'est le plus grand rêve devenu réalité. (...) Venus est mon monde et ma vie. Je suis tellement heureuse pour elle."

Vidéo - Serena Williams a éparpillé Lucic-Baroni : les temps forts de sa victoire

02:34
0
0