Getty Images

Sublime Juan Martin del Potro, tombeur de Dominic Thiem

Sublime Del Potro

Le 05/09/2017 à 06:38Mis à jour Le 05/09/2017 à 07:57

US OPEN - Mené deux sets à rien, Juan Martin del Potro a sauvé deux balles de match avant de renverser la situation face à Dominic Thiem (1-6, 2-6, 6-1, 7-6, 6-4), lundi en 8es. Sa plus belle victoire de sa saison qui le propulse en quart de finale de l'US Open où il retrouvera Roger Federer.

Eurosport Player : Regardez jusqu'à 12 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Il y a des hommes qui ne renoncent jamais. Même dans l'adversité la plus terrible. Juan Martin del Potro fait partie de ceux-là. Fiévreux et au bord de l'élimination face à Dominic Thiem, l'Argentin a sauvé deux balles de match avant de signer un incroyable retour et dominer l'Autrichien en cinq sets (1-6, 2-6, 6-1, 7-6, 6-4) après 3h35' de jeu. Un combat épique, mené à la fois contre son adversaire et lui-même, qui lui permet de rallier les quarts de finale de l'US Open. Le rendez-vous y est pris avec Roger Federer, tombeur un peu plus tard dans la soirée de Philipp Kohlschreiber (6-4, 6-2, 7-5).

Bras en croix, yeux fermés, visage tourné vers le ciel, l'Argentin a pris un long moment pour savourer cette victoire pas comme les autres sous les vivas du Grandstand. "Inoubliable", a-t-il tweeté quelques instant plus tard à sa sortie du court. Et le mot n'est pas galvaudé. Cette rencontre où Del Potro a poussé encore un peu plus loin sa capacité de résilience restera dans les mémoires. Parce qu'il semblait ne pas pouvoir renverser la situation après deux premiers sets traversés comme un fantôme (29 fautes directes). Parce qu'il semblait au plus mal physiquement et était au bord de l'abandon.

Deux balles de match écartées

Mais l'homme sait souffrir, il l'a prouvé en réussissant à revenir après ses multiples blessures au poignet. Face à Dominic Thiem, il n'a jamais cessé d'y croire. Et quand l'Autrichien a commencé à se crisper, Del Potro, lui, a retrouvé tout la puissance de son coup droit. Plus rien ne pouvait alors l'arrêter. Pas même le break d'avance de son adversaire dans le quatrième set ou les deux balles de match concédées dans cette même manche qu'il a écartées de deux aces plein de sang-froid. Derrière un tie-break à sens unique en sa faveur (7-1), c'est le numéro 8 mondial qui a craqué le premier à la fin du dernier set.

Il a bien tenté de se révolter, notamment en sauvant deux premières balles de break à 3-3 mais il ne pouvait rien devant l'abnégation de l'Argentin. Son service a fini par le trahir et c'est sur une double faute qu'il a clos ce match d'anthologie. Del Potro, lui, pouvait profiter de l'ovation monumentale offerte par les spectateurs. Pas au mieux cette année, après son joli retour en 2016, l'Argentin est revenu en pleine lumière dans un tournoi qui lui a souvent souri. Il rencontrera désormais Roger Federer, l'homme qu'il avait battu en finale en 2009 lors de son unique sacre du Grand Chelem, pour tenter de rallier les demies. Un autre rendez-vous qui promet Mais cette victoire en 8es fait déjà date dans la saison.

Vidéo - Souffrant puis renversant, Del Potro a signé le come-back de l'année

02:34
0
0