Getty Images

Wimbledon - Marin Cilic, la confirmation

Cilic, la confirmation

Le 14/07/2017 à 21:17Mis à jour Le 14/07/2017 à 22:55

WIMBLEDON - Qualifié pour la finale du Grand Chelem londonien, Marin Cilic n'était pas attendu à ce stade de la compétition en début de tournoi. Ce n'est pourtant pas une surprise de voir le Croate à ce niveau dans un majeur. Vainqueur inattendu de l'US Open 2014, Cilic confirme avec ce résultat qu'il faut maintenant compter sur lui en Grand Chelem. Roger Federer est prévenu.

Terminé le temps où on s'étonnait de voir Marin Cilic dans le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Le Croate, qui avait créé une énorme surprise en remportant l'US Open en 2014, est désormais un membre solide du Top 10. Le Croate s'est servi de son rêve américain pour se construire un mental de champion et cette finale à Londres vient confirmer que ce n'était pas qu'un accident. "Gagner Wimbledon, ça serait un rêve qui devient réalité. Ça serait juste énorme. Quand j'ai gagné l'US Open, ça m'a ouvert tant de possibilités pour le reste de ma carrière. Être capable de le refaire, ça voudrait dire beaucoup pour moi."

Le natif de Medugorje, en Bosnie, n'est toujours pas un joueur auquel on pense en début de tournoi. Mais il gagne ses matchs sans faire de bruit et arrive très fort en deuxième semaine, souvent très difficile à arrêter à partir des quarts de finale. C'est exactement le scénario de ce Wimbledon 2017. Le Croate a massacré ses adversaires en première semaine, avant de devoir serrer le jeu pour avancer vers sa première finale sur le gazon londonien. En y regardant de plus près, dans ce haut de tableau décimé par les faiblesses du Big 4, Marin Cilic était une évidence.

Le gazon lui va si bien

Andy Murray diminué par une hanche douloureuse et Rafael Nadal moins à l'aise sur gazon que sur terre battue, c'est bien vers Marin Cilic qu'il fallait se tourner. "C'est incroyable, surtout en considérant comment le tournoi s'est déroulé. Je joue un très bon tennis depuis le début". Marin Cilic en est conscient, il joue depuis bientôt deux semaines un tennis de très haut niveau à Wimbledon. Le Croate est monté en régime au fil des tours pour se faire une place au soleil. On le considérait comme très dangereux potentiellement pour Nadal en quarts de finale. On a maintenant la confirmation que Marin Cilic était bien l'homme le plus fort dans sa partie de tableau. Il faut dire que l'herbe sied très bien à son style de jeu porté vers l'avant.

Qui dit Croatie, dit forcément gazon. Avec cette finale, Marin Cilic devient le premier Croate depuis Goran Ivanisevic, en 2001, à atteindre la finale de Wimbledon. Tout un symbole pour le joueur de 28 ans, qui succède ainsi à son ancien coach, avec qui il avait d'ailleurs remporté son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open il y a trois ans. Il est étonnant pour ce géant d'avoir dû attendre 11 ans (record de l'ère Open) pour se hisser en finale du prestigieux tournoi londonien. Avec sa grande taille - 1m98 - et un service de plomb (encore 25 aces en demi-finale face à Sam Querrey), Marin Cilic a tout pour briller sur gazon. Il avait d'ailleurs obtenu trois balles de match l'an dernier face à Roger Federer en quarts de finale de Wimbledon, avant de craquer.

"Avec Jonas Bjorkman, on travaille des aspects différents. Je crois que je viens de disputer les trois mois les plus réguliers de ma carrière." Un constat fait par Marin Cilic avant sa demi-finale. Un travail qui paie avec cette deuxième finale de Grand Chelem. Se dresse maintenant face à lui une véritable montagne en la personne de Roger Federer. Il affrontera dimanche le septuple vainqueur de Wimbledon, qui disputera sa 11e finale à Londres. Une belle finale, indécise, car Marin Cilic a toujours posé des problèmes au Suisse en Grand Chelem. "C'est une montagne à franchir. Roger joue peut-être le meilleur tennis de sa carrière en ce moment et réalise une super saison. Il y a un an, j'étais à un point de gagner contre lui ici. J'ai vraiment envie de croire en mes chances de victoire." Le Croate ne part pas vaincu, loin de là. Il est prêt à faire ce qu'il faut pour réaliser l'un des plus grands exploits de sa carrière.

Marin Cilic of Croatia celebrates match point and victory after the Gentlemen's Singles semi final match against Sam Querrey of The United States on day eleven of the Wimbledon Lawn Tennis Championships at the All England Lawn Tennis and Croquet Club at W

Marin Cilic of Croatia celebrates match point and victory after the Gentlemen's Singles semi final match against Sam Querrey of The United States on day eleven of the Wimbledon Lawn Tennis Championships at the All England Lawn Tennis and Croquet Club at WGetty Images

0
0