Volkswagen Communication

Rallye d'Espagne 2014 : le film de l'étape 2 spéciale par spéciale

Ogier contrôle Latvala
Par Eurosport

Le 25/10/2014 à 10:24Mis à jour Le 30/01/2015 à 10:07

Sébastien Ogier (VW) a parfaitement maitrisé l’étape 2 du Rallye d’Espagne, ce samedi. Il conserve un avantage de 27"3 sur son rival Jari-Matti Latvala. Il s'est ainsi raproché de sa deuxième couronne mondiale.

Top 5 avant l'étape 2 : 1-Ogier (VW MST) en 1h29'04"0, 2-Latvala (VW MST) +36"6, 3-Ostberg (Citroën WRT) +37"2, 4-Mikkelsen (MST II) +37"3, 5-Hirvonen (Ford M-Sport) +41"1

Ordre de départ : 1-Meeke, 2-Evans, 3-Paddon, 4-Al Qassimi, 5-Protasov, 6-Block, 7- Neuville, 8-Prokop, 9-Sordo, 10- Kubica, 11-Hirvonen, 12-Mikkelsen, 13-Ostberg, 14-Latvala, 15-Ogier

ETAPE 2 : 6 ES (159,16 km chronométrés)

Assistance D, Port Aventura (15 minutes) : 08h00

ES8 Tivissa (3,96 km) : Latvala grignote

Sur ce parcours court asphalté, les écarts ne pouvaient être énormes. Jari-Matti Latvala (VW) s'est mis en mode "attaque" et a pris le scratch d'un souffle. Rien à voir avec ses difficultés de la veille, donc. "La voiture est très très bien. Je me sens capable de voler !", confirme-t-il. "Une très bonne spéciale. Le problème est que lorsque je me concentre trop, j'oublie les choses."

Sébastien Ogier (VW), deuxième à 1"0, relativise : "Pas une spéciale facile, assez bosselée et un peu délicate", déclare le Français. "On savait que Jari-Matti serait à fond, ce qui n’est plus notre objectif." Leader avec plus de trente secondes d'avance, il peut choisir ses temps forts et se réserve surtout pour la suivante…

Mads Ostberg (Citroën WRT), 4e au général, trouve la transition difficile : "De la terre à l'asphalte, ça fait une sacrée différence", constate le Norvégien, qui a lâché 3"4. "Je n'avais pas le bon rythme, mais la spéciale la plus importante, c'est bien celle qui arrive."

Rayon incident, on note la poisse tombée sur Robert Kubica. En chauffant ses pneus sur la liaison, le Polonais a cassé le différentiel arrière de sa Ford. Résultat : 45"5 envolées.

Top 5 de l'ES : 1-LAT en 2'25"6, 2-OGI +1"0, 3-MIK +1"6, 4-HIR +1"6, 5-SOR +1"9
Top 5 au général : 1-OGI en 1h31'30"6, 2-LAT +35"6, 3-MIK +37"9, 4-OST +39"6, 5-HIR +42"0

ES9 Escaladei 1 (50,00 km) : Latvala fonce, Ogier assure, Hirvonen remonte

Latvala fait le scratch et prend 2"0 à Ogier sur la plus longue spéciale de cette 12e manche du Mondial. "Les sensations étaient vraiment bonne, la voiture était géniale. OK, nous devons reprendre plus de temps pour vraiment défier Ogier mais c'est un bon progrès...", concède le Finlandais.

Pas d'affolement dans l'habitacle de la Polo n°1. "Je suis content de mon chrono. C'était une spéciale très piégeuse. J'ai un peu assuré", déclaré Ogier.

Le plus gros changement au classement de l'épreuve est la remontée de Mikko Hirvonen (Ford M-Sport) de la 5e à la 3e place, devant Andreas Mikkelsen (VW MST II) et Mads Ostberg (Citroën WRT). En effet, Hirvonen a placé sur Fiesta juste derrière les deux Polo tandsi que Mikkelsen a abandonné 19"5 et Ostberg 26"7.

Dani Sordo (Hyundai MST) a encaissé 12"2 mais tire un bilan positif : "C'était très sale et glissant mais je suis content de ma performance. La voiture est aussi bien sur l'asphalte."

Top 5 de l'ES : 1-LAT en 29'14"4, 2-OGI +2"0, 3-HIR +7"0, 4-SOR +12"2, 5-EVA +15"7
Top 5 au général : 1-OGI en 2h00'47"0, 2-LAT +33"6, 3-HIR +47"0, 4-MIK +55"4, 5-OST +1'04"3

ES10 Colldejou 1 (26,48 km) : Latvala ne relâche pas la pression

Trois sur trois pour Latvala dans cette boucle matinale, qui a donc repris 8"3 en tout. "La seule chose que je peux faire est d'essayer de mettre le pression sur Seb. Bon d'accord, il est en position sûre actuellement, mais si on peut...", explique le Finlandais.

Encore deuxième, Ogier ne se pose pas de question. "Pourquoi devrais-je être inquiet ? Je suis très content de ma boucle. Je n’ai pas utilisé mes roues de secours ce matin", rappelle-t-il.

Top 5 de l'ES : 1-LAT en 15'41"6, 2-OGI +5"3, 3-MIK +7"3, 4-MEE +7"5, 5-SOR +9"5
Top 5 au général : 1-OGI en 2h16'33"9, 2-LAT +28"3, 3-HIR +51"9, 4-MIK +57"4, 5-OST +1'08"9

Assistance E, Port Aventura (30 minutes) : 12h51

ES11 Escaladei 2 (50,00 km) : Ogier répond, Mikkelsen dit adieu au podium

Après les trois scratches consécutifs de Latvala, Ogier réagit et signe le meilleur temps. Avec une étonnante sensation. "Dans les 20 derniers kilomètres, j’ai cru que je roulais avec un pneu délaminé. Mais finalement, tout est ok" rapporte le pilote de la Polo n°1.

Deuxième, le Finlandais termine à 4"6 de son coéquipier. "J’ai l’impression qu’Ogier pousse. Mon passage est bon, mais je n’ai pas voulu dépasser les limites pour les pneus. Je ne pouvais pas faire beaucoup mieux" a-t-il rappelé.

Victime d’une crevaison, Mikkelsen (VW) doit changer une roue et perd plus de 2'43". Le Norvégien, qui a lutté avec Hirvonen toute la matinée pour la troisième position au général, fait une croix sur le podium.

Résultat de l'ES : 1-OGI en 29'17"9, 2-LAT +4"6, 3-MEE +16"0, 4-HIR +20"0, 5-SOR +22"0
Top 5 au général : 1-OGI en 2h45'51"8, 2-LAT +32"9, 3-HIR +1'11"9, 4-OST +1'37"8, 5-SOR +2'02"2

ES12 Colldejou 2 (26,48 km) : Latvala se reprend, Ogier ne s'affole toujours pas

Latvala décroche le meilleur temps pour la quatrième fois de la journée, mais s’agace. "Je pousse, je pousse le plus possible. La voiture se comporte bien mais j’ai un souci avec les freins. Je dois pousser très fort. Je n’ai pas de bonnes sensations" se plaint-il.

Troisième, Ogier est toujours aussi serein. "Vous allez encore me demander si je peux défendre mon avantage ?" interroge le champion du monde en titre, avant de répondre à sa propre question : "J’espère contrôler. Les pneus sont très bons, je n’ai aucun problème" confirme le Gapençais.

Kris Meeke (Citroën), trop loin au général après son abandon vendredi, s'immisce en deuxième position.

Résultat de l'ES : 1-LAT en 15'40"6, 2-MEE +0"2, 3-OGI +5"0, 4-HIR +10"0, 5-SOR +12"1
Top 5 au général : 1-OGI en 3h01'37"4, 2-LAT +27"9, 3-HIR +1'16"9, 4-OST +1'45"3, 5-SOR +2'09"3

ES13 Salou (2,24 km) : Mikkelsen vole la vedette à ses coéquipiers

Mikkelsen, s'impose dans les rues de Salou. Mais le Norvégien n'a toujours pas digéré sa crevaison survenue lors de l'ES11. "C'est une grosse déception. Nous sommes dans une situation différente de celle espérée. Nous allons continuer à pousser et à engranger de l'expérience pour l'avenir", lâche-t-il.

Latvala termine deuxième à un petit dixième de son coéquipier. Le Finlandais dresse un bilan positif de sa journée, mais a encore des regrets. "Je dois être satisfait. Ma première journée a été décevante. Je voulais me battre pour la victoire mais il est un peu trop loin. J'étais peut-être trop tendu vendredi" explique le pilote.

Troisième, Ogier conclut une étape de gestion. "Le plan était de contrôler, mais je dois féliciter Jari-Matti pour son pilotage sur cette étape. Dans certaines sections, je ne contrôlais pas beaucoup ! La pression fait partie de mon travail, et mon coéquipier nous a forcé à continuer de pousser" dit le Haut-Alpin. Il est à quatre spéciales de décrocher sa deuxième couronne mondiale. "Je voulais avoir 20 secondes d'avance après cette journée. Je suis ravi d'avoir dépassé cet objectif. Ca commence à sentir bon" se réjouit-il.

Résultat de l'ES : 1-MIK en 2'36"4, 2-LAT +0"1, 3-OGI +0"7, 4-NEU +0"8, 5-SOR +1"8
Top 5 au général : 1-OGI en 3h04'14"5, 2-LAT +27"3, 3-HIR +1'18"6, 4-OST +1'48"3, 5-SOR +2'10"4

Assistance F (flexi-service, 45 minutes) : 17h32

0
0