Getty Images

Championnats d'Europe : Pascal Martinot-Lagarde sacré sur le 110m haies

Martinot-Lagarde, l'exploit pour deux millièmes

Le 10/08/2018 à 21:46Mis à jour Le 10/08/2018 à 23:06

CHAMPIONNATS D'EUROPE – Quelle performance ! Pascal Martinot-Lagarde tient sa première médaille d'or lors d'une compétition majeure. Il a remporté le 110m haies vendredi soir à Berlin, en 13"17. Il a fallu la photo-finish pour départager le Français et Sergey Shubenkov, grand favori de la course (13"17). L'Espagnol Orlando Ortega s'adjuge, lui, le bronze.

Fini les galères et les déceptions pour Pascal Martinot-Lagarde. Quatre années après sa seule médaille individuelle obtenue aux championnats d’Europe de Zurich, le Français a cette fois tout mis de son côté pour décrocher sa première médaille d’or dans un grand rendez-vous, vendredi soir à Berlin. Ce premier grand titre en plein air, il l’a remporté avec la manière en s’offrant le scalp de Sergey Shubenkov, double champion d’Europe (2012, 2014) et champion du monde 2015 de la spécialité. Un an après son forfait pour les Mondiaux de Londres, c'est une véritable revanche qu'a pris le Tricolore.

Loin d’être impérial, le Russe, qui court à Berlin sous bannière neutre, s’est montré incapable de faire la différence lors de cette finale exceptionnelle, avant de se faire surprendre sur la ligne. Meilleur au cassé, Martinot-Lagarde s’est imposé pour deux millièmes (13''17.163 contre 1317.165). Deux millièmes qui changent une vie et un destin. "Je crois que je suis fan de moi-même, juste sur ce mouvement. Il fallait vraiment aller chercher cette victoire", a précisé le Français au micro de France Télévisions après sa victoire.

" Je me suis arraché bordel"

Le Français a continué sur sa lancé et reconnu qu'il n'avait jamais vraiment cru à la victoire pendant cette course du bonheur. "J’ai eu un moment, je ne pourrai pas décrire ce que c’est, un moment où on réalise qu’on a encore de l’énergie, encore de la force pour aller chercher la ligne. Je me suis arraché bordel. Je me suis arraché pour aller chercher cette ligne", a-t-il décrit. "Et quand j’ai passé la ligne, je ne sais pas, j’ai senti qu’il y avait peut-être un truc à faire. Au moment où je m’allonge, je ne sais pas si j’ai gagné ou pas. Je me suis mis à pleurer parce qu’on était à la fin d’un championnat et que j’avais une médaille et j’étais déjà content."

Ce sacre de Martinot-Lagarde a apporté une quatrième médaille à l’équipe de France lors de ces Championnats d'Europe de Berlin, la troisième en or après les sacres de Morhad Amdouni sur le 10 000m et celui de Mahiedine Mekhissi-Benabbad jeudi soir sur le 3000m steeple. PML a suivi les pas de Rénelle Lamote, qui a remporté une médaille d'argent sur le 800m quelques instants plus tôt.

Vidéo - Martinot-Lagarde s'est arraché pour battre Shubenkov d'un rien : revivez sa finale

01:05
0
0