La Sud-Africaine Caster Semenya ne pourra pas défendre son titre sur 800 m aux Mondiaux de Doha (27 septembre - 6 octobre), la justice suisse ayant décidé de lever la suspension "superprovisoire" du règlement sur les athlètes hyperandrogènes, ont annoncé les avocats de Semenya mardi.
La Cour suprême suisse prend cette décision en attendant de se prononcer sur l'appel de la Sud-Africaine à propos du règlement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qu'elle juge "discriminatoire". L'athlète a réagi à cette décision dans un communiqué : "Je suis très déçue qu'on m'empêche de défendre mon titre mondial difficilement acquis. Mais cela ne me dissuadera pas de continuer mon combat pour les droits de toutes les athlètes femmes concernées."
Doha
Johnson-Thompson sacrée à l'heptathlon devant Thiam
03/10/2019 À 22:47

Caster Semenya

Crédit: Imago

Doha
Semenya : "Prendre des médicaments ? Pas question !"
03/05/2019 À 19:29
Doha
Semenya s'alignera sur 800m
02/05/2019 À 10:09