AFP

Oscar Pistorius: "A Rio, j'ai mes chances pour l'or"

Oscar Pistorius: "A Rio, j'ai mes chances pour l'or"
Par Eurosport

Le 01/12/2012 à 19:05Mis à jour Le 01/12/2012 à 19:06

Le nouvel objectif d’Oscar Pistorius est d'aller décrocher l'or à Rio sur 400m avec les valides. Le sextuple médaillé paralympique a été boosté par son expérience à Londres 2012, où il a réussi à accéder aux demi-finales.

Oscar Pistorius, sextuple champion paralympique, a plongé dans le grand bain cet été. En courant le 400m et le relais 4×400m avec les valides aux J.O de Londres, l’athlète Sud-Africain s’est révélé au monde entier. Il ne compte pas s’arrêter là. Pistorius s’est promis de disputer à nouveau le 400m avec les valides, mais avec pour objectif cette fois d’y décrocher l’or.

Sa demi-finale sur le 400m (46’54) aux JO de Londres avec les valides cet été ne lui suffit pas. Dans un entretien accordé à L’Equipe Magazine paru samedi, Pistorious affirme qu’il visera le Graal à Rio : "Je viserai le 400m avec les valides, avec l’idée de gagner la médaille d’or. Sans parler de conserver mon titre sur 400 aux Paralympiques, où je souhaite m’aligner aussi sur 200m." Un pari plutôt osé, surtout lorsqu’on sait que le 400m à Londres a été remporté par le Grenadin Kirani James en 43’96, et que le meilleur temps de Pistorius sur la distance est de 45’44. "Moi j’y crois " assure avec conviction l’athlète handisport. "Si je suis dans le top 10 ou 12 de la discipline avant Rio, j’ai mes chances pour l’or ". Actuellement dans le top 20, Pistorius doit gagner près deux deux secondes en quatre ans, ce qui relèverait de l’exploit.

Mais l’athlète aux jambes de fer n’a pas renoncé pour autant de participer aux Jeux Paralympiques, même en étant confronté à des jeunes parfois mieux équipés technologiquement parlant. "Le nombre d’athlètes paralympiques augmente chaque années a expliqué Pistorius, âgé de 26 ans.  Je ne vais pas en prendre ombrage même si de nouveaux venus m’en font baver. Je n’ai pas été surpris par ma défaite sur 100m (4e), ce n’est pas ma spécialité. En revanche, je ne m’attendais pas du tout à perdre sur 200m (2e). " Concernant le 400m, le Sud-Africain, qui a remporté la finale olympique avec plus de trois secondes d’avances, s’est montré très confiant : "A l’heure actuelle, je ne vois pas qui peut me mettre en danger sur cette distance. Je suis le seul athlète à être passé sous les 50 secondes ".

0
0