Imago

Bekele dans la légende

Bekele dans la légende
Par Eurosport

Le 23/08/2008 à 18:30Mis à jour

L'Ethiopien Kenenisa Bekele est entré dans la légende en devenant le 6e athlète à réussir le doublé 5000m-10000m lors de la même olympiade. Le Norvégien Andreas Thorkildsen a conservé son titre au javelot. La Belge Tia Hellebault a créé la surprise à la h

. 5000M MESSIEURS - FINALE
Le podium: 1-Bekele (ETH), 2-Kipchoge (KEN), 3-Soi (KEN)

Il y a eu Haïle. Il y aura désormais Kenenisa. Sur les traces d'un doublé 5000m-10000m, Kenenisa Bekele n'a pas failli dans sa quête du graal. Mis sur orbite par son frère Tariku dans le dernier quart de la course, le champion olympique du 10000m, dimanche dernier, a fait encore preuve de sa désarmante facilité et rapidité dans la dernière boucle pour dominer le duo kenyan Eliud Kipchoge - Edwin Cheruiyot Soi, qui ont pris respectivement l'argent et le bronze. L'Ethiopien glane ainsi son troisième titre olympique (il était tenant du titre du 10000m) et établit un nouveau record olympique en 12'57"82. Bekele rentre également dans la légende en devenant le sixième athlète à réussir le mythique doublé du demi-fond au cours de la même olympiade après le Finlandais Hannes Kolehmainen (1912), le Tchécoslovaque Emil Zatopek (1952), le Soviétique Vladimir Kuts (1956) et le Finlandais Lasse Viren (1972 et 1976) et l'Ethiopien Miruts Yifter (1980).

. HAUTEUR DAMES, FINALE
Le podium: 1-Hellebaut (BEL), 2-Vlasic (CRO), 3-Chicherova (RUS)

Pour la première fois depuis le titre de Gaston Roelants sur le 3000m steeple des Jeux de Tokyo en 1964, la Belgique va entendre la Brabançonne, son hymne national, dans l'enceinte d'un stade olympique. Championne d'Europe 2006, Tia Hellebaut s'est offert la médaille d'or avec un bond à 2,05m, nouveau record national. La grande favorite Blanka Vlasic a raté l'essai qu'il ne fallait pas manquer. Auteure d'une finale parfaite jusqu'à 2,03m (de 1,85m à 2,03m, elle a tout passé au premier essai), la Croate a dû avoir recours à deux tentatives pour effacer 2,05m. Soit une de plus que la Belge Hellebaut qui l'a réussi dès sa première tentative pour prendre définitivement la tête du concours. La médaille de bronze est revenue à la Russe Anna Chicherova (2,03m). Sacrée à Athènes il y a quatre ans, sa compatriote Elena Slesarenko s'est classée 4e avec 2,01m.

. JAVELOT MESSIEURS - FINALE
Le podium: 1-Thorkildsen (NOR), 2-Kovals (LET), 3-Pitkamaki (FIN)

Le Norvégien Andreas Thorkildsen a répondu présent au rendez-vous face aux épouvantails qu'étaient les Tero Pitkamaki et Jarrod Bannister, meilleur performeur de l'année. Le tenant du titre n'a finalement pas fait dans la dentelle pour conserver son titre en établissant un nouveau record olympique avec un jet à 90,57m lors de son cinquième essai. La précédente marque était détenue par le recordman du monde, le Tchèque Jan Zelezny (90,17m). Il devance le surprenant Letton Ainars Kovals (86,64m, record personnel) et son rival Tero Pitkamaki (86,16m).

. 800M MESSIEURS - FINALE
Le podium: 1-Bungei (KEN), 2-Ismail (SOU), 3-Yego (KEN)

En l'absence du champion olympique en titre, le Russe Yuriy Borzakovskiy, du vice-champion olympique, le Sud-Africain Mbulaeni Mulaudzi, et du Soudanais Abubaker Kaki, la finale très ouverte du 800 mètres est revenue au Kenyan Wilfried Bungei (1'44"65) devant le Soudanais Ismail Ahmed Ismail et son compatriote Alfred Kirwa Yego. Le Canadien Gary Reed a pris, au finish, la 4e place. C'estla première fois depuis Barcelone et William Tanui, en 1992, que le Kenya remonte sur la plus haute marche du podium sur la distance.

. 1 500M DAMES - FINALE
Le podium: 1-Langat (KEN), 2-Lishchynska (UKR), 3- Tobias (UKR)

Seule coureuse à être passée sous les quatre minutes, cette saison, la Bahreinienne Maryam Yusuf Jamal a raté son rendez-vous avec la gloire en finissant à la peine le 1500 mètres, remporté par la Kenyane Nancy Jebet Langat (4'00"24). Jamal termine la course à une décevante cinquième place. Les Ukrainiennes Irina Lishchynska et Nataliya Tobias complètent le podium (4'01"63 et 4'01"78).

.4X400 M DAMES, FINALE
Le podium: 1-Etats-Unis, 2-Russie, 3-Jamaïque

Titrée sur le tour de piste individuel chez les dames, avec Melaine Walker, la Jamaïque a dû se contenter de la médaille de bronze avec le relais 4x400m. Ce sont les Etats-Unis qui ont glané le titre olympique en 3'18"54. Grâce au finish de Sanya Richards, seulement bronzée sur 400m, le relais US, également composé de Mary Wineberg, Allyson Fellix et Monique Henderson, s'est imposé en 3'18"54 juste devant la Russie (Yulia Gushchina, Liudmila Litvinova, Tatiana Firova et Anastasia Kapachinskaya) en 3'18"82 qui a longtemps fait la course en tête. En 3'20"40, la Jamaïque (Shericka Williams, Shereefa Lloyd, Rosemarie Whyte, Novelene Williams) a pris la troisième place, juste devant la Biélorussie. Le relais 4x400m de l'équipe de France avait été éliminé en demi-finale.

. 4X400 M MESSIEURS, FINALE
Le podium: 1-Etats-Unis, 2-Bahamas, 3-Russie

Les Américains se devaient de faire aussi bien que les Américaines. Dix minutes après le sacre US lors du relais 4x400m dames, les messieurs ont récidivé pour offrir la 33e médaille d'or au pays de l'Oncle Sam. En 2'55"39, LaShawn Merritt, Angelo Taylor, David Neville et Jeremy Wariner se sont facilement imposés devant les Bahamas (2'58"03) et la Russie (2'58"81). Longtemps en course pour une médaille, les Belges se sont écroulés en fin de course. A l'arrivée, les jumeaux Kevin et Jonathan Borlee, Cédric Van Branteghem et Arnaud Ghislain ont dû se contenter de la 5e place de cette finale. Comme chez les filles, les Français n'étaient pas qualifiés pour la finale.

0
0