Athlétisme

Mbandjock rejoint Smith

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
15/10/2008 à 14:40

Le sprinteur tricolore Martial Mbandjock, demi-finaliste à Pékin sur 100m, a décidé de quitter le Team Lagardère et son entraîneur Guy Ontanon pour rejoindre John Smith à Los Angeles, l'ancien coach de Marie-José Pérec.

Une petite année et puis s'en va. Après avoir passé une saison au sein du Team Lagardère sous la direction de Guy Ontanon, Martial Mbandjock a décidé de changer d'air. Le sprinteur français, dont le record sur 100m est fixé à 10"06 depuis le 25 juillet dernier à Albi, va traverser l'Atlantique et rejoindre la côte ouest américaine : direction la Californie et Los Angeles où l'attend le HSI de John Smith, l'ancien coach de Marie-José Pérec et de Maurice Greene notamment. "J'avais envie de voir autre chose. Ce projet de m'entraîner aux Etats-Unis, je le nourris depuis longtemps. Là, j'ai eu une opportunité, j'ai foncé. Ça ne remet pas en cause ce que j'ai pu faire cette année" , reconnaît Mbandjock dans les colonnes de L'Equipe ce mercredi.

Le désir "d'être poussé, mis en danger à l'entraînement" a motivé son choix d'exil : "Je n'ai rien contre le système (français). Mais quand on regarde le sprint, on voit bien que ce n'est pas en Europe que ça se passe. Les Américains, ils savent pourquoi ils sont là : gagner. Ils ne font pas de cadeaux. Tout est pro du début à la fin. Car être pro, ce n'est pas seulement signer un contrat" . Du côté de Guy Ontanon, l'ancien entraîneur du sprinteur tricolore, la fatalité l'emporte : "Ça fait partie d'un projet personnel, on ne peut pas retenir les gens malgré eux (...) ." Et de rajouter : "A mon sens, nous étions au début d'un cycle. Martial a 9"80 dans les jambes. Je le lui ai déjà dit. Mais on ne peut pas lutter avec sa volonté de repartir dans un groupe où l'opposition sera de haut niveau tous les jours". A noter qu'Ontanon perd un deuxième athlète puisque le spécialiste du 400m, Teddy Venel, fait lui-aussi partie du voyage.

Athlétisme

La France perd son titre

06/09/2008 À 15:28

Au printemps dernier, John Smith a été accusé par un soigneur mexicain, Guillermo Heredia, d'avoir fourni en produits dopants l'ancien recordman du monde de la ligne droite, Maurice Greene. Martial Mbandjock ne s'en inquiète pas : "Moi, je ne regarde pas ça. Je vois un palmarès, une continuité dans les résultats. Je m'occupe du terrain, pas des à-côtés. De toute façon, si je vais vite, si je cours en 9"80, on dira que je prends des produits. Je ne me fais plus d'illusions sur les on-dit en athlé. Ça ne me touche plus". Si le Français court un jour en 9"80, le record national (9"99) de Ronald Pognon prendrait alors une sacrée claque...

Athlétisme

La championne du monde du 400 m suspendue provisoirement

HIER À 15:20
Athlétisme

Diack demande le renvoi de son procès à Paris

04/06/2020 À 18:03
Dans le même sujet
Athlétisme
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Athlétisme

La championne du monde du 400 m suspendue provisoirement

HIER À 15:20

Vidéos récentes

Athlétisme

Zhoya : "Je n’ai pas encore choisi entre la vitesse et la perche"

00:02:28

Les plus lus

Football

Ben Arfa se prépare pour la reprise avec Valladolid

HIER À 19:54
Voir plus