Une semaine après avoir remporté le 10 000m, Sifan Hassan (26 ans) a récidivé sur 1 500m en 3'51''95, devenant la 6e meilleure performeuse de l'histoire. Un sacre qui survient quelques jours après la suspension de son entraîneur, Alberto Salazar, pour "incitation" au dopage.

Hassan a devancé la championne du monde en titre kényane, Faith Kipyegon (3'54''22), qui améliore son record national, et l'Ethiopienne Gudaf Tsegay (3'54''38), qui bat son record personnel. Dans cette course d'un niveau exceptionnel, l'Américaine Shelby Houlihan termine 4e en 3'54''99, un nouveau record d'Amérique du nord insuffisant pour monter sur le podium.

Mondiaux
Deux médailles, six finalistes : cote d'alerte pour les Bleus à dix mois des Jeux
06/10/2019 À 23:58

Un doublé inédit

Sifan Hassan est la première femme à réaliser le doublé 10 000 - 1 500m aux Mondiaux. La Néerlandaise est membre du Nike Oregon Project depuis 2016, un groupe de coureurs de très haut niveau basé dans le nord-ouest des Etats-Unis, financé par l'équipementier Nike, et dirigé par Alberto Salazar.

L'Américain a été suspendu quatre ans mardi par l'antidopage américain pour "organisation et incitation à une conduite dopante interdite", jetant le soupçon sur les sept athlètes du groupe présents aux Mondiaux de Doha, même si aucun d'entre eux n'a jamais été contrôlé positif.

Mondiaux
L'Amérique plus que jamais triomphante
06/10/2019 À 22:41
Mondiaux
"On n'a pas préparé ces Mondiaux comme on aurait dû", déplore le président de la FFA
06/10/2019 À 21:46