Enfin une ambiance électrique. Le Qatarien Mutaz Barshim a conservé son titre de champion du monde du saut en hauteur, vendredi aux Mondiaux d'athlétisme qui ont lieu chez lui à Doha, avec un saut à 2,37m. Barshim, opéré d'une cheville en juillet 2018, a devancé les Russes Mikhail Akimenko et Ilya Ivanyuk (2,35m), qui concouraient sous bannière neutre, devant un public acquis à sa cause et nombreux.
Le 2e performeur de tous les temps à la hauteur (2,43 m), déjà titré à Londres il y a deux ans, n'avait repris l'entraînement qu'en avril dernier avant de regoûter en douceur à la compétition fin juin à Sopot (Pologne). Il a frôlé l'élimination à 2,33 m avant de passer magistralement les deux barres suivantes dès son premier essai.
Athlétisme
Lemaitre déçoit, Barshim continue son ascension
05/06/2014 À 21:03
A 28 ans, il permet au Qatar de remporter sa première médaille d'or, une performance qui a provoqué la liesse dans le stade Khalifa, bien silencieux depuis le début de la compétition. Le pays-hôte avait déjà décroché une médaille de bronze par Abderrahman Samba sur 400 m haies.
Athlétisme
Ligue de diamant/Rome : Record d'Asie pour le Qatarien Barshim à la hauteur (2,41m)
05/06/2014 À 20:03
Mondiaux
Deux médailles, six finalistes : cote d'alerte pour les Bleus à dix mois des Jeux
06/10/2019 À 23:58