Stéphanie Falzon (73,33 m au lancer du marteau, deuxième performeuse française de l'histoire): "C'est une grosse surprise de faire une telle performance si tôt dans la saison. Je venais ici sans grande conviction après avoir été malade la semaine dernière, peut-être que les deux ou trois jours de relâche après ma maladie m'ont fait du bien, peut-être qu'ils m'ont permis de faire du "jus". Mon objectif de la saison était de faire les minima (71,25 m), je les fais largement ici, mais je pense qu'il va falloir que je les refasse (dans la période déterminée, ndlr). Avec Yves (Niaré), Manuèla (Montebrun) ou Mélina (Robert-Michon), on montre que les lanceurs français sont là et qu'on mérite l'attention des sponsors et des médias. Plus on sera de lanceurs à aller aux Jeux, mieux ce sera."

Yves Niaré (20,42 m au lancer du poids, deuxième meilleure performance française de l'histoire): "Je me suis économisé sur les premiers essais mais j'ai arrêté de faire semblant au dernier car je voulais battre le record du stade. Je vais alléger mon programme pour ne pas me gaspiller d'ici les Jeux. Je pense que si je suis régulier à 20 m, j'irai à Pékin, mes 20,72 m m'assurent une bonne place au bilan mondial. Mais je pense quand même faire deux ou trois meetings au disque pour essayer de passer les 65 m (minimas olympiques, ndlr). Même si j'y arrive, ça ne veut pas dire que je ferai les deux disciplines aux JO. Cela bouffe beaucoup d'énergie de gérer deux disciplines. (A propos des 21 m) Je les ai déjà passés à l'entraînement mais ça ne sert à rien d'être champion du monde de l'entraînement..."

Athlétisme
Djhone soigne son retour
25/05/2008 À 16:30

Colomba Fofana (17,34 m au triple saut, quatrième meilleure performance française de l'histoire ex aequo): "Je ne venais pas spécialement pour faire ça mais mon entraîneur a bien fait de me convaincre de venir ici... Dans ma discipline, les jeunes arrivent et nous lancent des défis. Mais là, c'est moi qui leur lance un défi ! J'ai 31 ans, je ne suis pas vieux, j'arrive à maturité."

Ronald Pognon (10.51 au 100 m): "C'était une bonne course d'entraînement. Mon premier test, ce sera à Saragosse (Espagne), la semaine prochaine, il y aura du beau monde. Là, vu le vent de face et l'heure d'attente à gérer, j'ai juste essayé de travailler le départ et la mise en action et de rester grand et aérien en fin de course. J'ai gardé l'allure et j'ai coupé. Je trouve que 10.50 avec 2 m de vent de face et en relâchant avant la fin, ça va. Je retrouve un peu de la vitesse qui m'a manquée à Doha (10.29) et Montgeron (10.35)."

Romain Mesnil (5,30 m au saut à la perche): "Ce n'est pas bien mais il ne faut pas se mettre de pression pour autant. J'ai fait un super échauffement, j'ai passé 5,30 m facilement mais après à 5,50 m, je n'ai pas pu faire un saut, je n'avais plus rien dans les jambes... J'ai sûrement pris un coup de chaud sous ce soleil. Je vais essayer de bien me reposer avant Berlin (le 1er juin)."

Teresa Nzola Meso (14,18 m au triple saut): "C'est un très bon concours pour quelqu'un qui revient d'un stage de trois semaines et qui sautait pour la première fois cette saison. J'avais les jambes lourdes, il me manquait un petit quelque chose."

Hengelo Grand Prix
Saladino retombe à 8,73m !
24/05/2008 À 13:00
Athlétisme
Un saut à 5,92 m : Très bonne rentrée pour Lavillenie
16/01/2021 À 19:34